Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / A la une / Discours d’installation du Conseil Communal du 3/12/2018
Actions sur le document
Discours d’installation du Conseil Communal du 3/12/2018

Discours d’installation du Conseil Communal du 3/12/2018

Amay un passé plein d’avenir, un avenir plein de promesses... certaines tenues, d’autres à tenir.

Ce 3 décembre, c’est donc l’installation du nouvel conseil communal de la législature 2018-2024.
Je tiens à remercier plus que chaleureusement les conseillers communaux non réelus ou qui ne se représentaient pas, des différents partis, qui ont été fêté lors du conseil communal précédent .
Je remercie aussi plus que fraternellement les membres du collège sortant, Ja, Greg et les 2 Daniel, qui dans toutes leurs diversités et qualités multiples ont relevé tous les défis dans leurs compétences et dans la gestion des crises et moments difficiles…

Toutes les élues, tous les élus présents aujourd’hui, des différentes sensibilités, ont plus que probablement une grande pensée pour leurs proches, leurs parents, conjoints, parrains ou Marraines politiques, des sages souvent discrets plein de bon sens,...qui nous ont permis d’exercer notre mandat...toutes ces personnes qui nous ont insufflé le sens de l’engagement, du respect, de la solidarité, de la tolérance et de l’intérêt général.

L’intérêt géneral, ce n’est pas l’addition d’intérêts particuliers ou d’intérêts partisans mais bien la recherche et la défense du Bien Commun. 
Ce Bien Commun qui permet de construire des lendemains possibles pour les diverses générations. En commençant par son voisin, sa rue ou son quartier...

Mon mentor politique à moi nous a quittés il y a pile 2 ans, pratiquement jour pour jour… et disait notamment, bien avant Facebook ou des gilets jaunes, que « l’utopie serait de croire que vivre comme aujourd’hui, avec autant de pollutions, avec autant d’exclusions, pourrait encore durer longtemps. L’utopie c’est le conservatisme »…

Jacky Morael a toujours été un visionnaire qui anticipait les questions sociétales à venir…

Je souhaite adresser mes plus sincères remerciements aux citoyens amaytois qui nous ont renouvelé une nouvelle fois leur confiance. Depuis 1994 et notre première présentation-incomplète- de candidats, Ecolo Amay a progressé à chaque scrutin : 12%, puis 20, 43, 54 et 54,5 %.

Après 12 ans de gestion en soins intensifs, les citoyens Amaytois ont souhaité nous confier des coudées plus franches avec pour mission de répondre à leurs attentes, en poursuivant la totale transparence, dans les réalisations comme dans les explications aux obstacles ou difficultés.

Nous comptons bien poursuivre notre politique de nous mettre au service de TOUS les Amaytois: dans le respect de chacune, de chacun, avec la diversité des convictions politiques, religieuses ou philosophiques qui composent nos villages, nos écoles, nos quartiers…

Pour cela, après une première législature d’apprentissage et de désendettement important, nous avons une première fois haussé le rythme durant la dernière législature avec l’adoption du Plan Stratégique Transversal pluriannuel, avec des investissements importants dans nos voiries, nos maisons patrimoniales, nos écoles, nos infrastructures de quartier, notre personnel, nos logements et services accessibles aux plus fragilisés…mais on peut, on doit toujours faire mieux.

Le PST nous et vous a permis d’encore améliorer la gouvernance locale. Il permet à tous les mandataires (et travailleurs de la commune) d’encore plus professionnaliser la gestion communale, d’apporter les justes réponses aux citoyens qui s’interrogent, de se doter d'une vision à moyen et long terme, de fédérer et articuler les plans et programmes existants… (PCDN,...) 
Nous l’avons récemment complété par 2 outils hyper importants : tout d’abord la première analyse des risques psycho-sociaux de tout le personnel communal et du CPAS, outil important qui permettra d’apporter les meilleurs soutiens à la motivation, formation et bien être au travail des agents communaux ! 
Et surtout le Plan Energie-Climat, qui va structurer les actions locales pour participer à l’effort planétaire pour sauver le climat !! Au lendemain du gigantesque succès de la grande manifestation pour le climat, nous allons concrétiser le slogan « penser globalement, agir localement ! »!

Je suis convaincu que c’est l’addition d’efforts de proximité et d’une prise de conscience contagieuse à partir de nos quartiers qui permettra à notre pays et à notre planète d’enfin rentrer dans un 21è siècle vivable pour les générations qui nous succéderont…

Nous ne sommes plus en campagne élevtorale mais le futur Pôle médical, la nouvelle école, le nouveau bâtiment du CPAS, la redynamisation du Centre avec des Commerces de proximité et de la sécurité, la future Maison de Police de proximité et la sensibilisation pour une plus grande propreté devraient nous réunir toutes et tous.

J’ai relu notre première intervention au conseil communal de janvier 1995, avec Robert Collignon, bourgmestre tout puissant. Nous y annoncions notre volonté de faire de l’opposition constructive, en soutenant les bons projets et en dénonçant ce que nous n’estimions pas positif ou nécessaire pour la commune.

J’en attends de même de la nouvelle opposition. Critique, voire dure, mais juste. 
Qu’elle n’hésite pas à poser les questions d’éclaircissement et à suivre les procédures prévues pour rencontrer les services ou agents communaux...

Les mains tendues seront en tout cas nombreuses car il n’est pas dans notre culture de jouer la partition partisane.

En ce jour de fête de Ste Barbe, si important pour bon nombre de concitoyens de notre Commune, des pompiers aux géniaques, en passant bien évidemment par nos artificiers et nos carriers, rappelons que Ste Barbe fille d’un père païen et d’une mère chrétienne a résisté à toutes les tortures par la force de ses convictions et sa motivation...

Le 3 décembre est également la Journée Internationale de la personne handicapée. 
Que ce jour nous rappelle nos serments premiers: si nous ne sommes pas tous nés avec une égalité de chances au départ, nous nous devons de tout faire pour donner une meilleure égalité de chances à chacune, chacun, à chaque enfant au cours de son parcours, en pensant que chacun de nos gestes, chacune de nos actions, a un impact pour demain...

Membres de la majorité, de l’opposition, citoyens démocrates qui ne sont pas assis autour de la table mais qui souhaitent participer positivement au développement de notre commune, je nous invite toutes et tous à oublier notre empreinte personnelle pour nous mettre au service de la collectivité, de la façon la plus durable et de la façon la plus participative possible.

Le climat ambiant, la montée en puissance de l’immédiateté et de la pression des réseaux sociaux ne peuvent occulter l’importance des lieux humains de débat, de la démocratie représentative et de la pédagogie qui réconcilieront les citoyens avec la chose publique. Dans la convivialité et le respect.

Je vous remercie et souhaite à chacune, chacun, une bonne législature au service des Amaytois. Jean-Michel Javaux, bourgmestre.

Jean-Michel Javaux

Pour faire plus ample connaissance avec nos nouveaux élus et leurs compétences...

Nos conseillers communaux