Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / Fauchage tardif au bord des routes

Fauchage tardif au bord des routes

Les talus et les accotements du réseau routier communal abritent un patrimoine naturel important que la gestion peut favoriser.

Br+¿ve 15   fauchage tardifPour mettre en valeur ce patrimoine naturel, votre commune adhère à la convention « Bords de routes » qui prône le recours au fauchage tardif par endroits.
Celui-ci est pratiqué en dehors des zones de sécurité où une visibilité maximale est exigée, et a lieu après le 1er août ou le 1er septembre, en fonction des régions.

Pour des raisons de sécurité routière, une bande (d’une largeur maximale de 1,20m) située entre la route et la zone de fauchage tardif est régulièrement fauchée tout au long de la période de croissance de la végétation. Toutefois, sur certains bords de routes, et sans que cela porte préjudice à la sécurité routière, il est demandé de faucher tardivement cette bande en raison de la présence d’espèces rares ou protégées.
Ces bords de routes sont cartographiés et un grand nombre d’entre eux, ont fait l’objet d’inventaires botaniques. Environ 5.000 relevés botaniques ont ainsi été réalisés et 762 espèces végétales ont été observées soit 50% de la flore de Wallonie. Parmi ces espèces, 56 jouissent d’un statut de protection et 38 autres sont considérées comme rares ou en voie de raréfaction.

A l’approche des carrefours, à l’intérieur des virages ou dans tout autre endroit dangereux, le fauchage est intensif sur toute la largeur du bord de route. Par ailleurs, afin d’éviter tout dommage causé à la végétation par une hauteur de coupe insuffisante, il est recommandé de fixer la hauteur de coupe à ± 8 cm.

Pour toutes informations supplémentaires, le service communal de l’Environnement reste à votre entière disposition au 085/316 615