Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Environnement / La surpopulation des chats: un problème de société majeur
Actions sur le document

La surpopulation des chats: un problème de société majeur

La Belgique est en proie depuis des années à une surpopulation importante de chats. « Laisser faire la nature », c’est donner la vie à 36 chats en l’espace de 16 mois… et revient souvent à leur donner la mort.

Tout particulier qui possède un chat peut améliorer cette situation en faisant stériliser ou castrer son animal. Il contribuera ainsi à réduire drastiquement le nombre de chats tués, abandonnés ou euthanasiés.
Voici les coordonnées du vétérinaire désigné pour la campagne de stérilisation 2017: Cabinet Ph. Schutters, Chaussée Verte, 83 à 4470 Saint-Georges-Sur-Meuse - 0475/328 538

En 2010, la ministre fédérale du Bien-être animal de l’époque présentait un plan pluriannuel, le « Plan Chats », visant à endiguer la surpopulation de chats errants et en refuges.

  • La phase 1 de ce plan rend la stérilisation obligatoire des chats de refuge.
  • La phase 2 rend la stérilisation obligatoire des chats vendus ou donnés.

Lors de la transposition du Plan en loi, la dernière phase qui prévoyait la stérilisation de tous les chats domestiques est malheureusement passée à la trappe.

La phase 2 qui est d’application également pour les particuliers depuis le 1er septembre 2014 a un effet pervers : la personne qui refuse de payer les coûts de la stérilisation va abandonner ses chat(on)s dans un refuge, déjà submergé par l’afflux d’animaux.
Il est donc important de sensibiliser les propriétaires de chats à ce problème de surpopulation et qu’ils sachent qu’il ne tient qu’à eux d’apporter leur pierre à l’édifice si le bien-être animal est important à leurs yeux.

NOS CONSEILS :

  • Faites stériliser votre chat
  • Adoptez un chat en refuge, plutôt qu’un achat chez un éleveur

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter le service environnement au 085/316 615 ou par mail : ZGlkaWVyLm1hcmNoYW5kaXNlQGFtYXkuYmU=