Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie pratique / Plateforme Santé / Service d'aide aux victimes
Actions sur le document

Service d'aide aux victimes

Rue Rioul, 24 - 4500 HUYAide et reclassement

085/21.65.65

085/23.28.10

Z3JhdkBhaWRlZXRyZWNsYXNzZW1lbnQuYmU=

www.aideetreclassement.be

 

Personne de contact  : Virginie PROTIN

Responsable : Daniel MARTIN

Accessibilité du service : Jours ouvrables de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h.

Participation financière : Gratuit

Territoire couvert : Arrondissement de HUY-WAREMME


Pouvoir subsidiant

Région Wallonne.

Public cible

Victimes d’infractions pénales.

Description du service
  • Un lieu d'accueil (facilement accessible), où vous pourrez faire part des difficultés que vous rencontrez;
  • Une information pratique et juridique adaptée à votre demande;
  • Une aide dans vos démarches pour faire face à cette situation;
  • Une écoute, un soutien, un accompagnement psychologique, une aide psychologique pour les enfants victimes directes ou indirectes;
  • Tout renseignement sur l'aide de l'Etat aux victimes d'actes intentionnels de violence et un accompagnement dans cette procédure;
  • Un groupe de parole pour les victimes de violences conjugales et d’abus sexuels durant l’enfance ;
  • Un projet de redynamisation ;
  • La prise en charge des enfants.
Objectifs

Apporter une aide sociale, juridique et un soutien psychologique aux victimes d’infractions (actes de violences, abus sexuels, cambriolages, vols, vandalisme…) ainsi qu’à leurs proches, et promouvoir et soutenir des initiatives qui visent à améliorer l’accueil et la prise en charge des victimes.

Mode d’organisation

Une équipe pluridisciplinaire composée de psychologues, juriste, criminologue et assistant social.

Autres

Existence d’un groupe de parole pour les victimes de violences intrafamiliales et conjugales qui a pour but de mettre en place une dynamique de reconstruction de soi, un réapprentissage de la vie en société, une expérimentation de la relation égalitaire… Ce travail permet un partage d’expériences communes, donne la possibilité de s’exprimer de façon différente, d’apprendre à s’affirmer, d’utiliser l’expérience et le dynamisme des autres…
Ce groupe, animé par deux psychologues, se réunit tous les quinze jours et, comme les autres services, est entièrement gratuit.
Le travail de l’assistante sociale dans le domaine de la « réinsertion sociale » et de la « redynamisation » peut, si nécessaire, appuyer le travail au sein du groupe de parole (par des entretiens individuels, des ateliers «estime de soi», «relooking» «bien-être»…).