Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / A la une / Covid-19, toutes les infos

Covid-19, toutes les infos

Voyages à l'étranger

La déclaration sur l’honneur pour voyager à l’étranger a été adaptée. Téléchargez votre formulaire via le lien ci-dessous.

Formulaire de déclaration sur l'honneur (pdf 145 Ko)


Vaccination anti-Covid-19

En pratique :

Entre le 15 mars et le mois de juin, tous les citoyens recevront une invitation à se faire vacciner .

Dès que vous aurez reçu votre convocation , vous pourrez prendre rendez-vous auprès d'un centre de vaccination.

Les personnes les plus âgées seront prioritaires (il y a un ordre décroissant par tranche d’âge pour arriver jusqu’aux 65 ans). S’il y a soucis ou que les personnes n’arrivent pas à s’inscrire, les autorités wallonnes ont prévu un centre d’appels. Ce numéro se trouve dans la convocation .

Vérifier votre adresse mail !

A noter que la base de données des adresses mails des citoyens belges provient du Registre National et surtout des Mutuelles, donc n’hésitez pas à vérifier auprès de la vôtre si votre adresse e-mail est bien correcte.

Organisation du transport vers le lieu de vaccination

Le lieu de vaccination le plus proche pour les Amaytois sera le suivant :

Hall Omnisports de HUY - Avenue de la Croix-Rouge 4, 4500 Huy (centre de proximité)

Afin de vous rendre au centre de vaccination dans lequel vous aurez pris rendez-vous, plusieurs possibilités s’offrent à vous:

1) Famille/amis/voisins

Avez-vous de la famille, un voisin, un ami qui peut vous accompagner à votre rendez-vous ?

2) Transports en commun : bus

Pour aller d’Amay au centre de vaccination de Huy, 3 lignes de bus existent :

La ligne TEC choisie sera gratuite pour aller de votre domicile au centre de vaccination et en revenir, sur présentation de votre convocation et de votre date de rendez-vous. Veillez à bien les avoir avec vous.

3) Mobil ô Top

L’entreprise « Mobil ô Top » propose aux personnes à mobilité réduite ou présentant d’autres problèmes graves de mobilité d’effectuer gratuitement le trajet vers le centre de vaccination.
Les véhicules sont équipés pour accueillir une chaise roulante.
Les personnes intéressées peuvent prendre contact par téléphone au 0494 89 20 37.

4) Servibus

Le Servibus circule du lundi au vendredi entre 8h et 16h (à l’exception des mercredis où il est indisponible de 11h30 à 13h30). Il circule également le samedi de 9h à 12h.
Une inscription préalable est obligatoire et vous pouvez contacter le service Affaires sociales du lundi au vendredi entre 9h et 12h au numéro 0494 516 543.
Le trajet sera gratuit sur base de la présentation de la convocation à la vaccination.
Notez que le Servibus permet le transport de 2 personnes maximum à la fois (sauf bulle).
Le port du masque est obligatoire ainsi que la désinfection des mains à l’embarquement dans le véhicule.

5) Car communal

Si cela s’avère nécessaire, l’Administration communale mettra le cas échéant le car communal à disposition pour l’organisation d’un transport collectif.

Si vous rencontrez des difficultés, quelles qu’elles soient, n’hésitez pas à contacter notre service Affaires sociales au 085/830 820 ou 821.

Appel à bénévoles pour le transport de personnes
La solidarité à Amay ! Nous avons besoin de vous !

Afin de venir en aide aux moins mobiles d’entre nous, le Plan de Cohésion sociale d'Amay recherche des bénévoles pour véhiculer les citoyens dans le besoin vers les centres de vaccination (Huy, Bierset ou Hannut).
Intéressé(e) par cette initiative solidaire ? Nous vous invitons, dans un premier temps, à marquer votre intérêt via le formulaire suivant : https://forms.gle/epLs4wZqZ71qy4EaA

Nous reviendrons vers les bénévoles inscrits dès que nous disposerons d'informations complémentaires.

Merci d'avance pour votre générosité de cœur !
Ensemble, nous y arriverons ! Et continuons à prendre soin les un(e)s des autres !

Le Plan de Cohésion sociale - Affaires sociales reste à votre disposition par téléphone au 085/830 820 ou par mail: cGNzQGFtYXkuYmU=

Plus d’infos sur la vaccination www.jemevaccine.be (site internet, nouvelle fenêtre)


Vaccination - Accompagnement des citoyens dans la démarche

Le processus de vaccination et de convocation est géré au niveau de la Région Wallonne par l'AVIQ, l'Agence pour une Vie de Qualité.
Nous ne sommes donc pas en mesure de vous indiquer pour quelle raison vous n'avez pas encore reçu votre convocation alors que votre voisin, un membre de votre famille,... plus jeune l'a déjà reçue.
Nous ne savons pas non plus vous indiquer quel vaccin vous êtes le plus susceptible de recevoir. Ceci dépendra des livraisons de vaccins au centre de vaccination au moment de votre rendez-vous.

Votre Administration communale peut néanmoins vous accompagner dans vos démarches en vous informant sur les modalités pratiques de prise de rendez-vous notamment via le lien : https://covid.aviq.be/ (pdf 311 Ko)

Si vous souhaitez que votre adresse mail soit bien prise en compte, il vous est conseillé :

  • soit de contacter votre organisme de Mutuelle; en effet, c'est via leur base de données que les adresses mails vont être utilisées. N’hésitez pas à vérifier si votre adresse e-mail est bien correcte.
  • soit de vérifier vos données au niveau du registre national.

Comment faire?

Consultez la marche à suivre via la capsule vidéo https://view.genial.ly (nouvelle fenêtre). On vous y explique comment vérifier, modifier ou compléter ses informations de contact à tout moment !

Pour les personnes étant dans l'impossibilité médicale de se déplacer , nous vous conseillons de prendre contact avec votre médecin traitant.

Si vous rencontrez des difficultés, quelles qu’elles soient, n’hésitez pas à contacter notre service Affaires sociales au 085/830.820 ou 821.

Plus d’infos sur la vaccination www.jemevaccine.be (site internet, nouvelle fenêtre)


Votre vaccination en 6 questions & réponses.

A partir de ce mois de mars, en respectant un ordre de priorité, toutes les personnes non encore vaccinées contre la COVID-19 recevront une invitation par courrier pour se faire vacciner dans un centre de vaccination. Les invitations seront également envoyées par SMS et e-mail pour celles et ceux qui ont un jour donné leurs coordonnées numériques au registre national. Il vous est toujours possible de compléter ces données à tout moment (voir point 6).

Voici les réponses à 6 questions pratiques : 

1. Quand recevrez-vous cette invitation ?

Les 53 centres de vaccination ouvriront progressivement pendant le mois de mars. Dans ces sites, répartis sur toute la Wallonie, toute la population adulte qui le désire y sera vaccinée gratuitement au cours des mois à venir. Sans tenir compte d’éventuels imprévus - et principalement de livraison des vaccins - tout le monde sera invité à se faire vacciner et recevra la première dose de vaccin entre mars et juin.
Plus précisément, vous recevrez une lettre de convocation par la poste et, en plus de cette lettre et pour autant que vos données soient à jour dans les bases de données fédérales, vous recevrez également un e-mail et un SMS avec le même message. Le système a été conçu pour éviter de vous inviter si cette vaccination a déjà été faite et est bien encodée dans Vaccinnet+. Les interférences n’étant pas toujours évitables, si malgré tout vous deviez recevoir une convocation alors que vous êtes déjà vacciné, n’en tenez pas compte.
Chaque personne aura le choix d’un centre de vaccination qui lui convient, sachant que le rendez-vous pour la deuxième dose devra être fixé dans le même centre. Si votre centre de vaccination de prédilection ne devait pas être disponible au moment souhaité, vous avez le choix d’un centre alternatif ou vous pouvez postposer quelque peu votre rendez-vous.

2. Que dit l'invitation ?

La première page est un billet électronique avec un code à barres et un code QR ainsi qu'un lien vers un site Web où vous pouvez prendre votre rendez-vous : https://jemevaccine.be . Vous devez l’emporter avec vous au centre de vaccination. Donc ne la perdez pas.  Sur la deuxième page, vous trouverez la procédure à suivre.  La troisième page contient des informations pratiques quant à la vaccination. 

3. Que devrez-vous faire avec l’invitation ?

Dans la lettre, l'e-mail ou le SMS, vous serez invité à vous inscrire dans un centre et à préciser une date/heure précises. Le système vous aidera aussi à prendre le rendezvous pour la deuxième dose qui sera aussi planifié quelques semaines plus tard, en fonction du vaccin utilisé. Cela signifie que vous pourrez fixer les deux rendez-vous en ligne ou par téléphone. Ceci est important afin que le centre de vaccination sache à combien de personnes il peut s'attendre et qu'il puisse s'organiser en conséquence. 
Si vous vous inscrivez en ligne en surfant sur le site jemevaccine.be vous pouvez éviter d'avoir à retaper ce code de 16 caractères en scannant le code QR sur la lettre, ce qui vous mènera automatiquement à une page Web où votre code sera déjà saisi.
L'AViQ a également pensé aux citoyens qui ne n'ont pas accès à internet : l'invitation papier contiendra également le numéro vert : 0800 45019 que vous pourrez appeler pour fixer votre rendez-vous.

4. Que faire si vous avez des difficultés pour vous rendre au centre de vaccination ?

Renseignez-vous auprès de votre commune. Beaucoup d’entre-elles ont la possibilité de vous orienter vers des moyens de transport particuliers ou de vous aider.  Si malgré tout aucune solution n’émerge, prévenez votre médecin traitant ou les services sociaux qui vous assistent habituellement pour solutionner cette difficulté.  Vous pouvez toujours vous faire accompagner par un membre de votre famille en cas de nécessité.
Bon à savoir : Vos lignes TEC seront gratuites pour aller de votre domicile au centre de vaccination et en revenir, sur présentation de votre convocation et de votre date de rendez-vous.
Bon à savoir : L’ensemble des autorités du pays mettent en place les réglementations nécessaires afin de permettre aux travailleurs de prendre un congé de circonstance ou une dispense de service payé le temps de se faire vacciner. 

5. Que faire si vous ne voulez pas vous faire vacciner ?

Nous aspirons tous à retrouver un mode de vie habituel et espérons que vous accepterez l'invitation à vous faire vacciner. Pour obtenir une immunité de groupe, près 70% de la population devrait être vaccinée contre le virus corona.
Il n'est pas obligatoire de se faire vacciner : chacun a le libre choix. Néanmoins il y a peu de raisons de ne pas se faire vacciner. Seul un nombre limité de personnes ont des contre-indications à se faire vacciner. N’hésitez pas à questionner votre médecin traitant.
Ceux qui ne souhaitent pas se faire vacciner sont invités à l’indiquer quand ils reçoivent l’invitation, afin de libérer leur place pour un autre citoyen qui attend son tour.  Vous pouvez indiquer que vous ne souhaitez pas de vaccin aussi bien via le lien dans l'invitation que via le numéro de téléphone qui se trouve dans l'invitation. Attention, cette décision est définitive. Vous ne recevrez plus de nouvelle offre pour vous faire vacciner dans le cadre de cette campagne de vaccination gratuite 2021.

6. Comment compléter mes informations au niveau du Registre national ?

Les moyens de communication utilisés dépendent des informations disponibles au Registre national.  Chaque citoyen peut gérer, lui-même, ces informations de contact. Si vous souhaitez également recevoir l’invitation par mail ou GSM, assurez-vous que le registre national dispose bien de ces informations vous concernant. 
Ci-après le lien vers une capsule vidéo expliquant comment vérifier, modifier ou compléter ses informations de contact à tout moment ! https://view.genial.ly/603a8a3706cc940cfac3991c (nouvelle fenêtre)

En toutes hypothèses, une invitation papier vous sera toujours envoyée.  


Campagne de vaccination

Pourquoi me faire vacciner ?

La vaccination contre le COVID 19 vise 2 objectifs principaux:

  1. Protéger les plus vulnérables par effet direct: la personne vaccinée est protégée contre le virus. Elle ne développe pas la maladie ou bien les symptômes en sont fortement atténués.
  2. Permettre un retour à la vie «normale» par effet indirect: vacciner la majeure partie de la population permettrait de stopper la circulation du virus et donc de sortir de la situation de crise sanitaire actuelle.

Qui prend en charge le coût du vaccin ?

Le vaccin est pris en charge par les autorités publiques ; la personne vaccinée ne doit rien débourser.

Les vaccins contre la COVID-19

  • Vaccins à base d’ARN messager (par exemple Pfizer and BioNTech, CureVac et Moderna).
  • Vaccins à vecteurs viraux (par exemple AstraZeneca et Janssen (Johnson & Johnson))
  • Vaccins inactivés (GSK en association avec Sanofi)

Comment agit un vaccin ?

Un vaccin stimule une réaction de notre système immunitaire afin que notre corps "reconnaisse" un virus ou une bactérie spécifique sans tomber malade: le vaccin cherche à mimer la maladie sauvage de manière à faire réagir l’immunité sans développer la maladie.
Lorsque nous entrons ensuite en contact avec ce virus ou cette bactérie, notre système immunitaire "se souvient" de cet agent pathogène.
De cette façon, notre corps réagit pour détruire le virus ou la bactérie en produisant des anticorps afin de nous protéger contre la maladie.

Combien de temps le vaccin est-il efficace ?

A ce jour, on connait l’efficacité du vaccin pour la durée des études cliniques, soit un recul de 120 à 140 jours d’efficacité. On estime aujourd’hui probable que le vaccin sera efficace pour un à trois ans et cette efficacité sera mesurée tout au long de la vaccination. L’avenir nous dira si une revaccination sera nécessaire.
S’il le faut, tout comme pour la grippe, les vaccins pourront être adaptés, en grosse quantité, à une nouvelle souche chaque année.

Plus d’infos sur la vaccination ? Consultez le FAQ de l’AVIQ via le lien : https://covid.aviq.be/fr/faq-vaccination#3


Mesures jusqu'au 1er mars

Lien vers le tableau récapitulatif (pdf 215 ko)


Vive les congés! Restons prudents!

Poursuivons les efforts accomplis en matière de gestes barrières et de protection des bulles pendant les vacances de Carnaval.
Vive les congés mais restons prudents !
#toussolidaires


Voyages à l'étranger, nouvelle mesure

Si une personne souhaite voyager vers l’étranger, elle doit prouver qu’il s’agit d’un voyage essentiel et cela doit se faire par une déclaration sur l’honneur.

Téléchargez le formulaire (pdf, 140.5 KB)


Liste des centres de vaccination

Centres de vaccination (pdf 332ko)


Message de BE-Alert

Le Comité de concertation se prononce pour une interdiction temporaire des voyages et un isolement prolongé

Nous partageons avec vous le communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo.

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont discuté aujourd’hui de la situation du coronavirus en Comité de concertation. Afin de lutter contre l'importation et la poursuite de la propagation de nouveaux variants du virus, le Comité de concertation a décidé d'interdire temporairement les voyages récréatifs/touristiques à destination et en provenance de la Belgique.

1. Limitation des voyages internationaux

Interdiction des voyages non essentiels
Les voyages à des fins récréatives/touristiques à destination et en provenance de la Belgique sont interdits du mercredi 27 janvier au lundi 1er mars 2021. L'interdiction de voyager sera contrôlée tant au niveau du trafic routier, aérien, maritime que ferroviaire.
Les personnes qui se rendent en Belgique et en reviennent doivent être en possession d'une déclaration sur l'honneur. Un modèle de formulaire sera fourni par la ministre de l'Intérieur. La déclaration sur l'honneur doit être liée au « Passenger Location Form » des passagers et être étayée par les documents nécessaires.
Pendant la durée de l'interdiction, seuls les déplacements essentiels sont autorisés. Vous trouverez un aperçu des voyages autorisés via le lien : https://centredecrise.be/ (site internet, nouvelle fenêtre)

Voyageurs en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud et de l’Amérique du Sud
À partir du lundi 25 janvier, tous les voyageurs entrant dans notre pays en provenance du Royaume Uni, de l’Afrique du Sud ou de l’Amérique du Sud devront obligatoirement respecter une quarantaine de dix jours et réaliser un test PCR le premier et le septième jour de cette quarantaine.

Double test à l’entrée
Le Comité de concertation souhaite que tout non-résident qui voyage vers la Belgique, se fasse à nouveau tester à son arrivée en Belgique, en plus du test négatif obligatoire préalable à son départ. Il pourra s’agir d’un test PCR ou d’un test antigénique rapide. Le Comité de concertation demande à la Conférence interministérielle Santé publique, à la Taskforce Testing et au Commissariat COVID-19 de concrétiser ce point.

2. Prolongation de l’isolement

Les personnes dont le test COVID-19 est positif devront désormais s'isoler pendant dix jours. Après un contact à haut risque ou un voyage vers notre pays, la période de quarantaine reste de dix jours. Cette durée pourra être réduite à un minimum de sept jours à condition de présenter un test négatif qui aura été effectué au plus tôt sept jours après l'exposition.

3. Perspectives pour les professions de contact non médicales

Dans l’état actuel de l’épidémie, il n’est pas encore recommandé de procéder à la réouverture des professions de contact non médicales. L’on pourra envisager une réouverture à partir du 13 février à condition que la situation épidémiologique continue d’évoluer positivement. Le Comité de concertation évaluera cette situation le 5 février.

En outre, la réouverture des professions de contact non médicales ne sera possible que dans le respect strict des protocoles existants, complétés par une série de mesures supplémentaires, comme l’obligation de pratiquer les soins sur rendez-vous uniquement, l’enregistrement obligatoire des rendez-vous, l'obligation pour les clients d'attendre à l’extérieur et l'obligation de laisser les portes et les fenêtres ouvertes en tout temps.


Les mesures pour limiter la propagation du coronavirus COVID 19 sont prolongées jusqu’au 1er mars 2021.

Récapitulatif des mesures (nouvelle fenêtre, pdf 223 ko)


Une info pour votre santé !

Une campagne wallonne de soutien psychologique est mise sur pied afin d’aider les citoyens et les professionnels de la santé à surmonter la pandémie.

La Wallonie, via sa Ministre de la santé, et l’Aviq lancent une grande campagne de soutien psychologique pour aider les professionnels de soin et les citoyens à surmonter la pandémie de Covid-19.
La crise sanitaire actuelle, les mesures et le confinement qu’elle a entrainés, ont eu un impact sur notre santé psychologique. Dépression, syndrome de glissement, TOC, alcoolisme, hypocondrie… Cette pandémie a eu de lourdes conséquences sur la santé mentale. Malheureusement, la résurgence actuelle du virus accroît encore ce phénomène.

Des chiffres inquiétants

La situation est pire encore chez le personnel de soin qui souffre de « burn-out », de dépression et de stress post-traumatique.
L’institution scientifique de santé publique en Belgique, Sciensano, révélait que les troubles anxieux et dépressifs parmi les personnes de plus de 18 ans sont davantage présents qu’avant la crise.
Le 10 octobre dernier, les autorités wallonnes lançaient une campagne de sensibilisation (spots radio, affichage, réseaux sociaux) autour du nouveau site www.trouverdusoutien.be

Un site internet pour le citoyen

Quel en est l’objectif ? Venir en aide aux personnes et aux professionnels de soin en souffrance psychologique, les sensibiliser à l’écoute de soi, attirer l’attention sur la détection des signaux d’alarme et mettre en avant les ressources déjà existantes.
Cette plateforme Web : www.trouverdusoutien.be  leur permet de trouver de l’aide en santé mentale à proximité de chez eux ou de leur lieu de travail.
Faut-il craindre un manque de professionnels ? Ces nouveaux outils renvoient vers des équipes de professionnels de soin en santé mentale renforcées en Wallonie.  Près de 140 nouveaux psychologues et professionnels de soin en santé mentale ont été engagés pour venir en aide aux personnes.
Parmi ces renforts, des équipes mobiles sont venues aider le personnel des maisons de repos et des centres d’hébergement depuis le mois de juillet.

Vous vous posez des questions ou cherchez de l’aide ? N’hésitez pas à vous rendre sur le site www.trouverdusoutien.be (nouvelle fenêtre) pour de plus amples informations.


Le PCS à votre écoute

Vous avez besoin d'aide ou de soutien? D'une parole réconfortante ou d'un conseil? Vous connaissez quelqu'un qui se trouve dans une situation difficile?
N'hésitez pas à les contacter du lundi au vendredi, de 9h à 12h, au 0473/881 652.

# Prenez soin de vous, prenez soin des autres.


1718 Numéro gratuit d'aide aux urgences sociales

En mars dernier, face à la crise du coronavirus et les situations de détresse qui en ont découlé, la Wallonie et le Réseau wallon de lutte contre la Pauvreté (RWLP) ont lancé une task force d’urgence sociale.
Ce groupe de travail a rapidement débouché sur la mise en place d’un service d’aides aux urgences sociales via le renforcement du numéro vert 1718 (numéro gratuit du Service public de Wallonie) et la mise à disposition d’informations spécifiques sur le portail : luttepauvrete.wallonie.be
Vous êtes en difficulté ou vous connaissez quelqu’un qui a besoin d’aide sociale ou alimentaire, concernant son logement ou ses crédits, face à la crise sanitaire, sa situation professionnelle ou de chômage...
Appelez le 1718 (numéro d’appel gratuit, du lundi au vendredi, de 8h30 à 17h)
Surfez sur luttepauvrete.wallonie.be : foire aux questions et liste des aides disponibles.
Une initiative de la Wallonie, du SPW et du Réseau wallon de lutte contre la Pauvreté (RWLP) pour aider les fragilisés dans cette crise sanitaire.


GAL : Plateforme Takeaway

Le GAL Jesuishesbignon.be lance sa toute nouvelle plateforme de soutien aux restaurateurs.

Vous pouvez la consulter via le lien vers leur site : www.jesuishesbignon.be/takeaway
Cette plateforme a pour but de recenser toutes les offres de services de livraison et de commandes à emporter des snacks et restaurants des communes du GAL dont Amay.
Forcés de fermer face à la crise sanitaire actuelle, ceux-ci ont adapté leurs services. Le GAL Jesuishesbignon.be souhaite donc via sa plateforme soutenir ces initiatives en renforçant leur visibilité et en proposant une porte d’entrée unique pour les citoyens souhaitant profiter d’un bon repas chez lui tout en étant solidaire avec le secteur.
Concrètement, la plateforme recense actuellement plus de 58 restaurants (identifiés grâce aux répertoires des ADL et de certains services économiques). Par soucis de priorité, nous nous sommes concentrés sur les restaurants qui ont dû fermer. Les friteries et autres snacks sont également les bienvenus et peuvent être encodés.
Cette liste peut donc être complétée à tout moment sur la plateforme par l’encodage d'une enseigne ou par simple demande au GAL Jesuishesbignon.be.
Ensemble soutenons les restaurateurs!


Masque buccal : Comment bien le choisir ?

Les masques buccaux font désormais partie intégrante de notre quotidien. Nous sommes contraints de les porter dans de nombreuses circonstances.
Plusieurs types de masques buccaux circulent actuellement, mais tous ne protègent pas efficacement contre le coronavirus. Vous trouverez via le lien suivant un aperçu des masques buccaux adaptés ou non et les détails auxquels faire attention lorsque vous les achetez ou les portez : http://news.economie.fgov.be
Partagez les bons réflexes, pas le virus!


Nouvelles mesures en Province de Liège

Récapitulatif des mesures en vigueur dès le 3 novembre

Lien vers le tableau récapitulatif (pdf)


Récapitulatif des mesures.

Lien vers le tableau récapitulatif (pdf)

Ces mesures  sont d'application sur l’ensemble du territoire de la
province de Liège jusqu’au 19 novembre 2020.


Vos plats préférés à emporter !

On aime les petits plats que nos restaurateurs nous concoctent ! Alors ne les oublions pas !
Retrouvez ci-dessous les restaurants amaytois qui proposent des plats à emporter ou livrés à domicile.
Et tous les traiteurs, friteries snacks et restaurateurs amaytois via le lien vers  le Répertoire en ligne des Commerçants.
Vous proposez la vente à emporter/livrer et n’êtes pas repris dans cette liste ? Contactez-nous sans tarder !


Nos clubs sportifs sont à l'arrêt

Notre échevin des Sports, Didier Lacroix, annonçait ce dimanche soir qu'au vu de l'évolution de l'épidémie sur notre territoire communal, il a été décidé en concertation avec les clubs sportifs (RFC Jehay, RE Amay, Atomics Amay, HC Amay) de stopper toutes activités sportives et ce pour toutes les catégories d'âge jusqu'au 19 novembre.

Et d'ajouter : Nos clubs éprouvent d'énormes difficultés à lier les 2 bouts: pas de vestiaires, pas de douches, un seul parent aux compétitions de -12 ans, des bénévoles à bout de souffle et démobilisés, pas de rentrées financières mais surtout les risques de propagation de ce virus en mélangeant les bulles d'autres clubs.

C'est un message fort, responsable et unanime.
C'est ensemble que nous vaincrons ce fléau !

Courage à toutes et tous !


Centre de dépistage

Tests uniquement pour les Symptomatiques et sur prescription médicale

Comme on peut le lire et l'entendre régulièrement dans la presse, le CHU est dépassé par l'analyse de prélèvements, comme la plupart des laboratoires de la province.
Afin d'éviter la fermeture du centre de dépistage situé à Amay, il est décidé, dès ce mercredi 21/10/20, de procéder au prélèvement UNIQUEMENT pour les patients SYMPTOMATIQUES.
C'est la condition stricte pour que nous puissions poursuivre nos activités.

Nous n'accepterons donc plus QUE des patients SYMPTOMATIQUES avec une prescription médicale PAPIER (indispensable pour que le test ait lieu).

D'après les informations reçues du corps médical, un patient asymptomatique, contact d'un cas positif, sera placé en quarantaine 14 jours maximum, sans test.
Merci de prendre connaissance de cette information et merci surtout pour votre compréhension et le respect du personnel présent au centre de dépistage.

Message BE-Alert:

Le Comité de concertation décide de mesures plus strictes et désigne un commissaire COVID-19

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo
Le gouvernement fédéral et les ministres-présidents des entités fédérées se sont aujourd'hui penchés sur la situation épidémiologique de la COVID-19. Le Comité de concertation a jugé la situation particulièrement sérieuse et a dès lors décidé de renforcer les mesures. Le Comité de concertation a par ailleurs désigné un commissaire COVID-19.

Renforcement des mesures

L'évolution actuelle de la pandémie est particulièrement préoccupante ; le nombre de contaminations, d'admissions à l'hôpital et de décès est en augmentation. Afin d'éviter un confinement général, le Comité de concertation, après avoir pris connaissance d'un avis de CELEVAL, a décidé de renforcer une série mesures.

Contacts rapprochés : limitation à maximum 3 contacts rapprochés par mois. Un contact rapproché est un contact avec une personne à moins d’1m50 sans masque.

Rassemblements privés à domicile : maximum 4 personnes, dans le respect des distances de sécurité ou avec port du masque si c’est impossible.

Cafés, cafétarias et autres endroits où l’on sert des boissons : maximum 4 personnes par table, à l’exception des personnes vivant sous le même toit.

Rassemblements non organisés à l’extérieur : maximum 4 personnes, sauf pour les personnes vivant sous le même toit.

Heure de fermeture des cafés : 23h00.

Efforts supplémentaires en matière de sensibilisation et de respect afin que ces mesures soient appliquées partout.

Le télétravail est fortement recommandé, plusieurs jours par semaine

Ces mesures constituent le « socle national ». Dans les provinces où la situation s’aggrave (sur la base du futur baromètre), le gouverneur doit proposer des mesures complémentaires, en concertation avec le ministre de l’Intérieur et le commissaire COVID-19. Ces mesures peuvent s’appliquer à l’ensemble de la province ou une partie de celle-ci.

Le suivi strict de ces mesures est absolument nécessaire pour protéger nos soins de santé, pour maintenir les écoles ouvertes au maximum et pour protéger les personnes âgées et les personnes vulnérables. Si ces mesures ne sont pas suivies, des mesures encore plus strictes s’imposeront. Notre vie sociale sera encore plus réduite et notre économie sera gravement mise à mal. Le respect de ces mesures est notre responsabilité à tous.

Ces mesures s'appliquent à l'ensemble du territoire à partir du vendredi 9 octobre jusqu’au 9 novembre inclus, après quoi elles seront soumises à évaluation.

Plus d’information via le lien du centre de crise :
https://centredecrise.be/fr/


Bonsoir à toutes et à tous,
Nous venons de clôturer une réunion des bourgmestres des communes de Huy Waremme avec notre Gouverneur f.f et ses services, que je remercie. Un arrêté provincial remplacera nos arrêtés communaux pour le port du masque, tout en permettant bien entendu aux bourgmestres qui le souhaitent de prendre des mesures plus strictes pour des zones plus sensibles ou peuplées.
Nous avons ainsi décidé que le masque resterait obligatoire bien entendu quand la distance de 1,5 m ne peut être respecté; obligatoire sur les marchés en plein air, aux abords des écoles 1h avant et 1 h après les heures de cours; dans les files d’attente, dans les évènements, activités ou manifestations organisées et dans les bâtiments publics, dans les parties accessibles au public.

Arrêté de police

Je ne peux que vous rappeler que vous ne portez pas le masque uniquement pour vous mais surtout aussi pour protéger les autres et notamment les plus fragilisé(e)s et donc nous le recommandons même si il n’est plus obligatoire.

J’en profite pour vous remercier pour l’auto-discipline sur notre marché, les contrôles et rapports de police de samedi dernier étaient pratiquement parfaits pour le respect des mesures.
Merci à toutes et tous de votre compréhension et de votre solidarité.
JMJ


COVID19 - testing

Depuis plusieurs jours, les centres de dépistage du coronavirus sont pris d’assaut en région liégeoise et Amay n’échappe pas à la règle, avec de longues files et parfois plusieurs heures d’attente.
Ainsi, entre le 7 septembre et le 14 septembre, nous avons constaté une augmentation substantielle. Nous sommes passés de 52 prélèvements par jour à 98 prélèvements par jour. Au total, 230 tests ont été réalisés en une semaine sur le parking.

Pour rappel, le centre de dépistage d’Amay est une décentralisation du centre de tri du CHRH qui fonctionne en partenariat avec les médecins généralistes et les communes de Saint-Georges et d’Engis.

Notre centre de dépistage est établi devant le hall omnisports situé chaussée de Tongres (près d'une ligne de bus) et fonctionne en drive-in les lundi, mercredi et vendredi de 14h à 16h. Les heures d’ouverture dépendent aussi de la disponibilité des médecins qui sont présents. Le drive est ouvert aux automobilistes, aux piétons et aux cyclistes.

Afin d’assurer une accessibilité maximale, nous avons renforcé nos équipes. Plusieurs services (police, gardien de la paix, personnel du hall omnisports, médecins et service Santé) sont donc mobilisés pour fluidifier le trafic dans et autour du centre de dépistage.

Pour vous faire dépister, vous avez besoin d’une prescription médicale. Celle-ci doit impérativement reprendre le numéro de téléphone du patient. Ne vous présentez donc pas sans prescription médicale !

En cas de doute sur votre état de santé, prenez contact avec votre médecin traitant.

Voici quelques recommandations que nous vous invitons à suivre :

  • Si vous revenez d’une zone rouge, mettez-vous d’abord en quarantaine (quitte à vous faire dépister quelques jours plus tard) ;
  • Si le parking est déjà rempli à votre arrivée, faites demi-tour et revenez à un autre moment ;
  • Lorsque les stewards affichent le panneau « fermé », ne cherchez pas à entrer (le flux à l’intérieur prendra plusieurs heures à être résorbé) ;
  • Au vu de la longueur des files, prévoyez de quoi vous hydrater et de vous sustenter
  • Préparez vos documents (carte d’identité, prescription médicale, …) ;
  • Imprimez votre prescription (même si vous l’avez reçue par mail) ;
  • Faites attention aux piétons qui sont sur le site ;
  • Restez courtois en toutes circonstances, avec le personnel, la police et les autres patients ;
  • Vous serez avertis par SMS dès obtention de vos résultats !

Formulaire de retour en Belgique

A partir du 1er août, si vous revenez en Belgique après plus de 48h à l’étranger, remplissez le formulaire en ligne: https://travel.info-coronavirus.be/

Vous serez ainsi informé en cas de contamination dans votre avion ou dans votre région de vacances.


Voyager en Europe - surveillez le code couleur de votre destination

De nouvelles dispositions ont été prises pour les voyages touristiques ou non-essentiels à l’étranger dans les pays accessibles aux voyageurs belges.
Ces dispositions vous permettent de prendre connaissance des mesures applicables à votre voyage. Il s’agit des Etats Membres de l’Union Européenne, de l’Espace Schengen et du Royaume-Uni (31 pays).
Il est formellement interdit d’effectuer du tourisme au départ de la Belgique dans les pays ne figurant pas dans cette liste.

Sur le territoire de ces 31 pays sont ensuite déterminées des zones rouges, oranges et vertes. Ces zones sont publiées sur le site des Affaires Etrangères et régulièrement actualisées.

Plus d'infos via https://www.info-coronavirus.be/fr/voyages/


Marché hebdomadaire Plan MOBILITE

Le plan du marché a été quelque peu aménagé afin de permettre la mise en place d’un sens de circulation et un système d’entrée/sortie obligatoire.

Pour ce faire, voici les mesures de mobilité qui seront prises :

  • des barrières « nadar » seront installées en suffisance pour délimiter et diviser la voirie en deux en son milieu ;
  • le placement de double barrière est également prévu pour permettre aux passants de changer de file au niveau du rond-point (au carrefour formé par la chaussée Terwagne et la rue J. Wauters) ainsi qu’au milieu de la rue J. Wauters ;
  • à chaque carrefour, un fléchage indiquera le sens giratoire à suivre ;
  • enfin, Il y a deux accès prévus (entrée et sortie) à la chaussée Terwagne venant de la Grand-place afin d’éviter aux passants de faire tout le tour et dans la rue Joseph Wauters en venant de la Gare et la place Gustave Rome.

Comme annoncé dans les mesures de déconfinement, la tenue des marchés peut reprendre en suivant les recommandations sanitaires du Gouvernement fédéral, à savoir :

  • lors de vos achats, les distances de sécurité devront être respectées (le nombre maximum de visiteurs autorisés dans le marché s’élève à un visiteur par 1,5 mètre courant d’étal) ;
  • le port d’un masque ou d’une protection couvrant le nez et la bouche sera obligatoire ;
  • les commerçants prévoient également de mettre à disposition des clients du gel pour l’hygiène des mains ;
  • les nourritures et les boissons ne peuvent pas être consommées dans le marché. Aucune nourriture ou boisson n'est proposée sous forme de dégustation aux clients ;
  • les courses sont effectuées seul. Une exception est faite pour un adulte qui accompagne les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance ;
  • les courses sont effectuées pour une période ne dépassant pas le temps nécessaire et habituel.

Les Amaytois pourront donc retrouver leurs commerçants ambulants et des étals bien achalandées de poissons, de viandes et volailles, de fruits et légumes ou encore de boulangerie. Il y aussi des marchands de produits italiens et provençaux ainsi que des artisans (maroquinerie, jouets, vêtements, bijoux), un fleuriste et trois pépiniéristes.

Le marché hebdomadaire, c’est aussi l’occasion de vous rendre dans les commerces de proximité qui jouxtent les étals.
Alors, vivons notre marché et achetons local !
Plus que jamais, j’achète à Amay !

Guide pour un redémarrage sûr de l’horeca

Parce que nous vivrons encore un certain temps avec le Covid-19, un guide destiné à l'Horeca a été élaboré par le SPF Economie et PME.

Ce guide décrit les mesures de prévention minimales et nécessaires pour que les contacts entre les professionnels du secteur horeca et leurs clients puissent se faire de la manière la plus sûre possible, en évitant et en réduisant autant que possible les risques de contamination.

Communiqué de notre Bourgmestre

24 juin 2020
Le CNS vient donc de dévoiler les dernières mesures dans le cadre du Covid-19, je vous livre le résumé (et je ne suis que le messager hein...😉)
"Lancement de la phase 4 du déconfinement à partir du 1er juillet
Les six règles d’or restent en vigueur, à savoir :

  • Le respect des règles d’hygiène ;
  • Le fait de privilégier les activités en extérieur ;
  • La prise de précautions supplémentaires pour les personnes à risque ;
  • Le respect des distances de sécurité ;
  • La règle de la bulle élargie qui passe de 10 à 15 personnes différentes par semaine en plus du foyer. Pour rappel, ce droit est individuel.
  • Les activités de groupe ne peuvent dépasser 15 personnes, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions non encadrées, indépendamment qu’elles aient lieu au domicile ou en dehors de celui-ci.

Il sera désormais possible d’ouvrir sous certaines conditions :

  • Piscines et centres de bien-être ;
  • Parcs d’attraction et terrains de jeux intérieurs ;
  • Théâtres et cinémas ;
  • Casinos et salles de jeux ;
  • Salles de congrès ;
  • Salles de réception et de fête avec 50 personnes maximum ;
Parmi les conditions, on trouve l’application de protocoles. Par ailleurs, les règles générales qui sont déjà en vigueur pour d’autres activités s’appliqueront comme le respect obligatoire des distances de sécurité, la mise en place de créneaux horaires et la gestion des foules, le nettoyage des infrastructures et le port du masque buccal qui reste fortement recommandé.

D’autres activités ne peuvent pas redémarrer à ce stade :

  • Les activités liées à la vie nocturne telles que les boîtes de nuit;
  • Les événements de masse.

Néanmoins, il sera bien possible d’organiser à partir du 1er juillet des activités en présence d’un public, sous certaines conditions qui sont reprises dans des protocoles.
Pour les événements réguliers organisés dans des structures permanentes comme des théâtres, des cinémas, des tribunes, des salles de congrès, des protocoles seront donc établis avec les ministres compétents et les experts du GEES.
Pour les événements ponctuels dans l’espace public, un outil en ligne sera disponible (matrice) au 1er juillet et servira de référence aux autorités locales dans l’octroi des autorisations pour ces événements. Des règles précises devront aussi être appliquées.
Pour tous ces événements, s’ajoute une limite de capacité fixée à :

  • 200 personnes en intérieur ;
  • 400 personnes en extérieur.

Cette limite de capacité sera réévaluée en août à 400 personnes en intérieur et 800 en extérieur au maximum, si la situation sanitaire le permet. Une exception peut être demandée pour les infrastructures permanentes avec un public assis afin de dépasser cette limite, tout en respectant les règles sanitaires.
Le nombre maximum de participants en extérieur vaudra également pour les manifestations. Celles-ci doivent toujours faire l’objet d’une demande d’autorisation auprès des autorités locales. En tout état de cause, elles devront toujours être statiques et se dérouler dans un lieu où les distances de sécurité peuvent être respectées.
En parallèle, outre la reprise de ces activités, certains protocoles seront assouplis à partir du 1er juillet :

  • Possibilité de se rendre au magasin avec des personnes de sa bulle de contact et sans limite de temps. La distance de sécurité s’applique quant à elle toujours.
  • Suppression de la limite du nombre d’étals pour les marchés. Les protocoles et réglementations sanitaires devront continuer à s’appliquer.
Concernant la Fête nationale qui approche, il a été décidé que le traditionnel défilé militaire et civil prendrait une autre forme à titre exceptionnel pour se conformer aux règles sanitaires. En effet, différentes prestations artistiques dans des lieux symboliques mettront notre pays et ses artistes en lumière et seront retransmises à la télévision. Une communication détaillée sera faite ultérieurement.

A propos des perspectives à plus long-terme, la rentrée scolaire est déjà en pleine préparation. Les ministres de l’Education, en collaboration avec les experts du Gees, ont mis en place un système de codes de couleur qui indique comment l’école doit s’organiser en fonction de la situation sanitaire. Les ministres de l’Education expliqueront plus en détail ce plan lors d’une conférence de presse."
JMJ

Communiqué de notre Bourgmestre

3 juin 2020
Bonjour à toutes et tous.

Petit débriefing du CNS de ce jour avec quelques perspectives pour nos amies, nos amis de l’Horeca, du secteur culturel et des secteurs touristiques, sportifs et récréatifs notamment...
En sus des aides régionales ou fédérales, nous essaierons toutes et tous d’être créatifs et agiles cet été pour aider les secteurs en difficulté, pour soutenir nos artisans et commerçants/indépendants locaux et régionaux tout en restant vigilants en matière d’hygiène et de santé pour essayer de protéger au maximum notamment les plus fragiles.
Le Conseil National de Sécurité a donc pris la décision, en accord avec le GEES, ce mercredi, de passer en phase 3 du déconfinement dès le 8 juin prochain, c’est-à-dire dès lundi.

Nouveautés:
✅Elargissement de nos contacts sociaux.
La règle des 4 personnes est définitivement remplacée. Vous pouvez avoir des contacts plus rapprochés avec 10 personnes différentes par semaine en plus de votre foyer familial, c’est votre « bulle personnelle » élargie. Cette règle compte pour chaque personne. Ces personnes peuvent changer de semaine en semaine.
Les réunions de groupe seront restreintes à 10 personnes maximum, enfants compris. Cela vaut pour toutes les réunions, indépendamment du fait qu’elles aient lieu à votre domicile ou en dehors de celui-ci, comme dans un parc ou un restaurant.

✅Réouverture du secteur HORECA :
Les établissements de l’HORECA peuvent rouvrir dès le 8 juin, à l’exception des casinos et établissements de jeux qui ne pourront ouvrir avant le 1 juillet. Le 1er juillet, les salles de banquet et de réception pourront également accueillir 50 personnes au maximum. Les boites de nuit, discothèques, dancings ne pourront, eux, rouvrir avant le 31 août.

Les cafés, bars, restaurants qui peuvent à nouveau ouvrir dès le 8 juin doivent respecter un protocole précis :
✅Une distance de sécurité de 1,5m entre les tables ;
✅Maximum 10 personnes par table ;
✅Chaque client devra réserver sa table et s’y asseoir ;
✅Les serveurs devront porter un masque ;
✅Les établissements pourront ouvrir jusqu’à 1h du matin maximum.

❇️Reprise progressive du secteur culturel
Le secteur culturel est un autre secteur en souffrance depuis des semaines.
À partir du 8 juin, toutes les activités culturelles sans public pourront reprendre. (Les répets, cours de théatre, de danse, de création, les jeunes et moins jeunes qui préparent un concert, un spectacle, une pièce de théâtre, les ateliers des centres culturels etc...Filmer, créer, répéter,peindre,...
Les représentations avec public pourront reprendre à partir du 1er juillet avec un public assis de max 200 personnes.
Le 1er juillet, les cinémas pourront rouvrir dans les mêmes conditions.
L’organisation des activités doit être prévue afin d’éviter les rassemblements trop importants ; par exemple, en dehors de la salle de spectacle. Ainsi, lorsque vous participerez à des activités culturelles – mais aussi de loisirs – le port du masque y est en tout temps recommandé.

✅ Reprise des activités sportives
Dès ce 8 juin, les activités sportives peuvent reprendre.
✅Les salles de fitness pourront également rouvrir, en suivant certains protocoles.
✅Les sports de contact (judo, boxe, etc.) peuvent poursuivre les entrainements, sans contact.
✅Au niveau des infrastructures sportives, les douches et vestiaires doivent rester fermés.
⛔️Les piscines et centres de bien-être (Wellness) demeurent, eux aussi, fermés.
✅Les activités sportives ou culturelles organisées en groupe peuvent avoir lieu si elles sont encadrées – par exemple, par un coach ou un animateur – et ne peuvent pas compter plus de 20 personnes, comme c’était le cas seulement pour les entrainements auparavant. Ce nombre sera augmenté à 50 à partir du 1er juillet.
✅Les distances de sécurité doivent être respectées.
✅ Cérémonies religieuses
Elles peuvent reprendre dès le 8 juin, en respectant les règles de distanciation sociale, en respectant un nombre maximal de 100 invités ou 100 personnes. Ce nombre passera à 200 dès le 1er juillet, en analogie avec les secteurs du sport et de la culture.
✅ Les voyages
Il sera déjà possible le 8 juin de partir en excursion d’un ou plusieurs jours en Belgique.
À partir du 15 juin, la Belgique réouvrira ses frontières vers et au départ des pays appartenant à l’Union européenne – Royaume-Uni compris.
Pour connaitre la situation de votre pays de destination, il est conseillé de vous rendre sur le site Internet belge des Affaires étrangères.
✅Les activités de loisirs et de détente qui animent la période estivale seront autorisées à partir du 8 juin à l’exception des parcs d’attraction et des plaines de jeux en intérieur qui ne pourront reprendre qu’à partir du 1er juillet.
✅Les fêtes populaires et événements de masse

L’été est aussi propice aux rassemblements, à l’organisation de kermesses ou de fêtes de quartiers ou de villages. Ces activités étant de nature à générer des foules, elles restent interdites jusqu’au 1er aout.
Elles pourront ensuite reprendre graduellement. Pour ce faire, un outil d’évaluation en ligne sera mis à la disposition au début de l’été à destination des organisateurs qui souhaitent se renseigner sur la possibilité ou non d’organiser un événement.
Les grands événements de masse resteront interdits jusqu’au 31 août, comme annoncé précédemment.
⁉️La date du 8 juin n’est pas la ligne d’arrivée de ce déconfinement. Des étapes doivent encore être franchies. Les phases 4 et 5 du déconfinement s’étaleront sur les mois de juillet et août si la situation épidémiologique le permet.
Le Coronavirus n’a pas disparu. Les risques non plus.
C’est pour cela que le Conseil de sécurité nous demande de vous relayer les infos et compte plus que jamais sur :
▶️votre bon sens,
▶️votre sens des responsabilités qui nous guide depuis la mi-mars.
▶️le respect des règles d'hygiène et de distanciation.
▶️Et bien sûr votre esprit de solidarité que vous avez démontré depuis près de 3 mois maintenant.

Prenez bien soin de vous et de vos proches.
JMJ


La solidarité à Amay !

"On ne peut plus se serrer les mains? Serrons-nous les coudes!"

Afin de protéger au mieux nos aînés, de ne pas leur faire courir de risque inutile et de veiller à ce que les personnes confinées disposent des biens de 1ère nécessité, nous encourageons chacune et chacun d’entre vous à prendre soin de son voisin ou de sa voisine isolé(e).

Ces personnes doivent en effet éviter autant que possible les foules, les transports en commun ou encore les grandes surfaces.

Peut-être pouvez-vous les aider ?
Vous pouvez utiliser le formulaire téléchargeable et le déposer dans la boîte aux lettres de votre/vos voisin(e)s.

Voici comment nous les aidons :
L’administration communale propose différents services pour nos ainés et les personnes isolées :

Une plateforme : https://www.impactdays.be/amaysolidaire/

Une permanence téléphonique est mise en place du lundi au vendredi de 9h à 16h au 085/830.820.

Service de repas - La table de l'Abbaye : ce service prépare et livre à domicile un repas équilibré du lundi au vendredi. Vous avez le choix entre 2 menus (respect des prescriptions médicales et diététiques) dont le prix varie entre 5,71€ et 7,48€ en fonction des revenus de chacun. N'hésitez pas à prendre contact avec le CPAS au 085/31 03 30

Nous sommes à votre entière disposition pour répondre à toute question que vous vous poseriez.
Nous voyons poindre un peu partout un bel élan de solidarité au sein de la population, dans les quartiers, au sein même des familles, des cercles d’amis, … Nous nous en réjouissons sincèrement. C’est de cette manière que nous arriverons à endiguer cette maladie.

Prenons soin les un(e)s des autres !!


Coronavirus : Attention aux "Fake news"!

Choisissez la bonne information: www.info-coronavirus.be - 0800/14 689


Covid-19 expliqué aux enfants

Voici quelques liens utiles pour bien expliquer comment réduire le risque d'infection du virus à nos enfants :

👉Brochure "Bonjour, je suis corona" via le lien: https://drive.google.com/file/d/1JG8_45_tmYhWuU6LrGePhqtRPNnbzwlm/view

👉"Hello I'm corona" en langue des signes : https://www.youtube.com/watch?v=lJED1I6vR7c&feature=youtu.be


Covid-19 - Message aux jeunes

Message du Gouverneur de la province de Liège
Toutes les générations sont concernées par le coronavirus, même les plus jeunes…
Tout le monde peut être porteur du virus et le transmettre à une personne plus fragile (ses grands-parents plus âgés, son oncle atteint d’un cancer, sa grande sœur diabétique).
C’est vrai, il fait beau, on a envie de sortir, de voir ses amis, de faire du sport en groupe, de faire la fête… Mais si les rassemblements sont interdits, c’est parce qu’ils sont dangereux pour la santé de TOUS, jeunes comme moins jeunes. En se regroupant en rue, dans les parcs, dans les plaines de sport, les risque est grand de contaminer des amis sans le vouloir, ou d’être contaminé et de transmettre le virus à sa famille.
Par contre, il est possible de garder le contact avec ses amis grâce à des appli gratuites comme Skype, Messenger, Zoom ou encore House party. Montrons l’exemple en expliquant ces applications à nos proches moins habitués aux nouvelles technologies.
Agissons de manière responsable ! Restons chez nous, respectons les règles d’hygiène (se laver les mains régulièrement, éternuer dans son coude) et restons distants d’1m50 les uns des autres. C’est simple et ça marche.
C’est grâce à ces petits efforts que nous pourrons bientôt nous retrouver comme avant !

Stopper la propagation du covid-19 = Responsabilité collective #JeResteChezMoi

Tous concernés : tout le monde peut être porteur du virus et le transmettre à une personne plus fragile (ses grands-parents plus âgés, son oncle atteint d’un cancer, sa grande sœur diabétique,…).
Tous acteurs par de simples gestes : ta santé et celle de tes proches est fragile…et tu peux agir en simplement te lavant les mains régulièrement, en éternuant dans ton coude,… ET en respectant cette distance physique de sécurité sans te rassembler en rue ou dans les parcs avec tes amis (que tu risques de contaminer sans le vouloir). C’est tout simple et ça marche.
Soyons des exemples pour les autres : pour tes petits frères et sœurs ou tes cousins, mais aussi pour tes parents, soit un exemple et montre que tu peux être responsable et qu’ils peuvent te faire confiance. Utilise ta créativité pour garder des contacts avec ta famille et tes amis via ces technologies que tu utilises tous les jours.
Des efforts temporaires, pour retrouver au plus vite nos amis : c’est difficile maintenant, mais si tu le fais et tes amis aussi, vous allez plus vite vous retrouver comme avant.


COVID-19 – Récapitulatif de toutes les aides psychosociales

Voici un récapitulatif des aides sociales existantes et/ou mises en place par les différents services fédéraux, régionaux et communaux pour vous aider à traverser au mieux cette période chamboulée.

👉 Sources d’info sûres
✅Autorités belges :  www.info-coronavirus.be/fr/
✅Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019
✅Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge: www.ifrc.org

👉 Question pratique
📞Appelez le 0800 14 689
📞Pour contacter le centre d'appel depuis l’étranger : +32 78 15 17 71 
Les lignes sont ouvertes : (en semaine) entre 8h et 20h - (weekend) entre 10h et 20h

👉 En cas d’urgence
✅Vous avez de la fièvre et/ou des problèmes respiratoires :
1. Restez chez vous.
2. Appelez votre médecin et signalez vos symptômes. Ne vous rendez pas dans la salle d'attente ou aux urgences. Le médecin généraliste déterminera par téléphone si vous pouvez rester en convalescence à la maison ou si vous devez aller à l'hôpital.
📞En cas d’urgence médicale, appelez le 112 (ambulance et pompiers)
📞En cas d’urgence nécessitant une protection, appelez le 101 (police)
✅En cas de violence sexuelle (adulte ou enfant), vous pouvez vous rendre 7j/7 et 24h/24 dans le Centre de prise en charge des violences sexuelles (CPVS) le plus proche (Bruxelles, Liège, Gand) ou aux urgences hospitalières près de chez vous.
📞En cas d’idées suicidaires, appelez le Centre de prévention du suicide au 0800 32 123 (7j/7, 24h/24)

👉 Besoin d’écoute
📞Informations validées ou premier soutien psychosocial, contactez le numéro général 0800 14 689 
Sourds et malentendants : contact par LSFB avec interprète ou par texte
📞Soutien psychosocial, formez le 107. Le Télé-Accueil vous offre une oreille attentive (7j/7, 24h/24)
📞Enfants et les adolescents, formez le 103, numéro d'appel gratuit de la Fédération Wallonie-Bruxelles (9h – minuit, 7j/7)
📞Envies suicidaires, contactez Prévention suicide au numéro d’appel gratuit 0800 32 123
📞Violences conjugales, formez le numéro d’appel gratuit 0800 30 030 pour joindre le service d’écoute pour les victimes de violences conjugales 
Vous craignez avoir des comportements violents envers votre partenaire/vos enfants ? Contactez les professionnels de Praxis : http://www.asblpraxis.be/
📞Violence sexuelle (adultes ou adolescents) appelez SOS Viol au 0800 98 100 ou envoyez un message via le chat des CPVS sur https://violencessexuelles.sittool.net/chat (ouverture 15h par semaine – voir horaires sur le site)
📞Parents épuisés et qui ne savent plus comment gérer leurs enfants, contactez SOS Parents au 0471 414 333 (tarif habituel)
📞Conseils liés à la problématique des drogues, contactez Infor-drogues au numéro d’appel 02 227 52 52

👉 Besoin d’aide
🧐 Vous avez des questions sur les aides sociales ou alimentaires ❓ Les services d’écoute👂❓ Mais aussi sur les situations professionnelles, les problèmes de logement, les crédits, … ❓
✅ Composez le 1718 numéro 📞 gratuit, du lundi au vendredi (pas les jours fériés) de 8h30 à 17h
✅ Consultez le site 💻 luttepauvrete.wallonie.be

Afin d’aider tout.e citoyen.ne Amaytois.e isolé.e, âgé.e, dit.e à risques, en difficultés, nous encourageons chacune et chacun d’entre vous à prendre soin de son voisin ou de sa voisine isolé(e). Merci pour votre vigilance !

L’administration communale propose également différents services pour aider toute personne isolée :

  • Une plateforme : https://www.impactdays.be/amaysolidaire/
  • Une permanence téléphonique est mise en place du lundi au vendredi de 9h à 16h au 085 830 820. Nous sommes à votre entière disposition pour répondre à toute question que vous vous poseriez.
  • Service de repas - La table de l'Abbaye : ce service prépare et livre à domicile un repas équilibré du lundi au vendredi. Vous avez le choix entre 2 menus (respect des prescriptions médicales et diététiques) dont le prix varie entre 5,71€ et 7,48€ en fonction des revenus de chacun. N'hésitez pas à prendre contact avec le CPAS au 085/31 03 30

Pour de plus amples informations : wallonie.be et luttepauvrete.wallonie.be


Chasse et confinement

Rebonjour, suite au collège,et vu le contexte confinement/Covid19, le titulaire du droit de chasse a été contacté pour lui demander de se limiter aux heures habituelles de l'affût qu'il pratique dans ce même bois depuis de nombreuses années, soit très tôt le matin et tard le soir afin de ne pas inquiéter les promeneurs et familles. Les affiches seront modifiées en ce sens, soit de 5h à 7h30 le matin et de 19h à 22h30 le soir. Il va aussi rappeler que la circulation y est libre et autorisée, y compris durant ces tranches horaires. Rappelons de façon générale que même pendant l'affut, le bois du Chêneux N'EST PAS FERME durant le mois de mai, contrairement aux bois qui accueillent des battues. Les affiches rouges interdisent l'accès, les affiches jaunes recommandent la prudence durant les plages horaires, tout en autorisant l'accès aux bois, sur les sentiers bien entendu... Ce sont des affiches officielles de la Région Wallonne. Merci à chacune et à chacun pour leur compréhension et leur constructivité durant cette période bien particulière. Belle journée à toutes et tous.
JMJ


Covid-19 : Dernier hommage

Actuellement, lorsqu'une personne de la famille ou de l'environnement proche décède, les possibilités en matière d’accompagnement lors de la cérémonie d’adieu sont extrêmement limitées par les restrictions imposées par le SPF Santé Publique.
Voici un guide pratique pour informer et impliquer les enfants lors d'une cérémonie d'adieu d'un proche décédé des suites du corona virus. (aussi sur le site https://dewegwijzer.org en néerlandais et en arabe)


Préserver sa santé mentale face au Covid-19

Bonnes pratiques
Voici quelques liens utiles vers des informations et des initiatives intéressantes que nous souhaitons partager avec vous.

La Résilience :
Intervention en ligne sur la résilience mentale : https://www.toutlemondeok.be (Disponible également en néerlandais et en anglais via le site web)

▪ Petit guide pratique du confiné

▪ Brochure "Faire face au stress pendant COVID-19" dans d'autres langues : Anglais, arabe, chinois, espagnol, russe

▪ Brochure sur la santé mentale pour les personnes issues de l'immigration en 7 langues: https://www.integratie-inburgering.be/geestelijke-gezondheid

▪ Traduction des informations et directives sur les mesures relatives au COVID 19 en 17 langues : https://www.integratie-inburgering.be/corona-meertalige-info


Quelques conseils pour un jardin sans déchet en période de confinement

👉 consultez la brochure Intradel :https://www.intradel.be/…/Le-jardin-zero-dechet-BAT-ok-BD.p…
👉 surfez sur notre site web via le lien : https://www.amay.be/…/que-faire-des-herbes-de-tonte-durant-…


04/04/20
Chères amies, chers amis, un des alpinistes les plus expérimentés en activité nous a un jour expliqué que le plus dangereux lors de la conquête d'un très haut sommet n'est pas lors de la montée. Car là, elles/ils sont concentré(e)s, veulent absolument atteindre leur objectif et appliquent les consignes à la lettre. Non. Énormément d'accidents se produisent lors de la descente car on relâche sa vigilance, on est dans l'euphorie, on a atteint le sommet, on a fait la photo et on met en danger toute la cordée... Ce week-end et cette semaine, il va faire beau. Le confinement semble long et le besoin d'espace se fait sentir. C'est tout à fait humain. Mais plus que jamais, il est important de ne pas relâcher la vigilance. De respecter les mesures de confinement et de penser à toutes ces personnes immuno-déficientes, en traitements divers, nos aînés, nos enfants ou ados plus fragiles; tous ces groupes à risques de tous âges qui pourraient développer des complications du Covid19. De penser à toutes ces personnes en première ligne qui travaillent pour sauver des vies, pour nous soigner,à l'hôpital ou à domicile, nous ravitailler, nous aider, nous débarrasser des déchets ou nous rappeler les règles à suivre pour sortir de la pandémie, notamment... Prenez soin de vous, de vos proches et de vos voisines, voisins, proches ou plus éloigné(e)s... Bon courage à toutes celles, tous ceux qui souffrent et leurs familles.
Bon we confiné à vous. JMJ


Infos du service fédéral des Affaires étrangères relatives au COVID-19

1. Circulation des personnes de retour en Belgique

A. Pour les ressortissants belges, les personnes ayant leur résidence principale en Belgique et les résidents de longue durée

• Principe
Les personnes de nationalité belge, avec ou sans résidence principale en Belgique, les résidents de longue durée en Belgique et les personnes dont la résidence légale se trouve en Belgique, peuvent revenir en Belgique moyennant le respect de deux conditions (voir ci-dessous).

• Conditions
o Les 2 conditions sont :
▪ La personne doit rester en isolation à domicile pendant 14 jours ; ET
▪ Il est interdit à la personne de travailler à l'extérieur pendant 14 jours (même si elle travaille dans un secteur essentiel) ; le télétravail est toujours autorisé.
o Ces deux conditions s'appliquent toujours au rapatrié et couvrent tous les modes de transport possibles utilisés (aérien, terrestre et maritime) à son retour.
o Dans le cas d'un retour via un aéroport national ou étranger, ces deux conditions s'appliquent également à la personne qui va chercher le(s) rapatrié(s), mais pas au reste de la famille. La personne qui vient chercher le rapatrié est de préférence un membre de la famille, mais si les membres de la famille sont employés dans un secteur essentiel, il est recommandé de ne pas venir chercher le rapatrié.
o Ces deux conditions ne s'appliquent pas aux travailleurs frontaliers, aux conducteurs employés par des entreprises de transport professionnelles et aux personnes ayant effectué un déplacement essentiel à l'étranger (comme indiqué au point 2), à l'exception des personnes qui sont allées chercher le ou les rapatriés dans un aéroport étranger (voir point précédent).

• Moyens
o En règle générale, le rapatrié, qu'il arrive sur le territoire de la Belgique ou d'un autre pays, utilise les transports publics (y compris un taxi) pour se rendre à sa destination ;
o Si le transport public/taxi n'est pas une option, le rapatrié peut être pris en charge par une autre personne (de préférence un membre de la même famille, mais non employé dans un secteur essentiel) ;
o Il est souhaitable qu’un maximum de deux personnes soient présentes dans le véhicule. Il est possible de déroger à cette règle si plusieurs personnes de la même famille doivent être récupérées.
o En cas de déménagement, les mesures de distanciation sociale doivent être respectées.

• Remarque :
o La personne qui va chercher le rapatrié doit être en possession de
▪ Un document d'identité et/ou un passeport ; et
▪ Si la prise en charge a lieu à l’étranger, une preuve admissible pour franchir la frontière. La personne doit être en mesure de prouver que son déplacement est essentiel.
o Il faut également tenir compte du fait que les pays voisins et autres pays prennent également des mesures pour conditionner l'accès à leur territoire. Ces mesures doivent être suivies et peuvent en principe être consultées dans les rubriques de conseils aux voyageurs publiées sur le site des affaires étrangères https://diplomatie.belgium.be, ainsi que par ces pays sur leurs propres sites officiels.

B. Pour les étrangers dont la résidence principale n'est pas située en Belgique
Transit par la Belgique

• Principe
Le principe général est que les étrangers doivent pouvoir facilement entrer et sortir du territoire belge pour transiter vers leur destination.

• Moyens et mesures supplémentaires
o Les personnes en transit sur le territoire belge doivent respecter au maximum les mesures de distanciation sociale dans le moyen de transport choisi.
o Si le transport se fait par la route, les bus et les véhicules ne s'arrêtent généralement pas sur le territoire belge.
o Pour les transferts en train, le nombre de correspondances doit être minimal et l'itinéraire doit être le plus court possible.

• Documents
Les personnes en transit sur le territoire belge doivent être en possession de:
• Pièces d'identité
• Preuves admissibles confirmant la nécessité du voyage.
En transit à l'arrivée en Belgique par voie aérienne, routière, ferroviaire, maritime

• Principe
Le principe général est que les étrangers en transit sur le territoire belge doivent pouvoir le quitter le plus rapidement possible.

• Moyens
o En règle générale, les personnes en transit sur le territoire belge utilisent les transports publics (y compris les taxis) pour se rendre à leur destination.
o Si les transports publics / le taxi ne sont pas envisageables, les personnes en transit sur le territoire belge peuvent être prises en charge par une autre personne ou autorité (éventuellement de l'étranger) pour quitter le territoire belge immédiatement après la prise en charge.
o Lors du transport sur le territoire belge, les mesures de distanciation sociale doivent être respectées au maximum. Si le transport est effectué par l'employeur, les mesures de distanciation sociale doivent être respectées.
o Si le transport se fait par la route, les bus et les véhicules ne s'arrêtent généralement pas sur le territoire belge.
o Pour les transferts en train, le nombre de correspondances doit être minimal et l'itinéraire doit être le plus court possible.

• Documents
La personne en transit sur le territoire belge doit être en possession de :
• Papiers d'identité et/ou passeport
La personne qui vient chercher la personne en transit sur le sol belge doit être en possession de :
• Pièces d'identité
• Preuves admissibles confirmant la nécessité du voyage.
B3. Etrangers séjournant temporairement en Belgique
B.3.1 Travailleurs frontaliers

• Principe
Le principe généralement applicable est que, dans l'exercice de leurs activités professionnelles, tant dans les secteurs essentiels que non essentiels, les travailleurs frontaliers doivent pouvoir entrer et sortir sur le territoire belge de manière fluide pour atteindre leur destination.

• Moyens
o Avec le mode de transport de leur choix.
o Lors du transport sur le territoire belge, les mesures de distanciation sociale doivent être respectées au maximum.

• Documents
Les travailleurs frontaliers doivent être en possession de :
o Une carte d'identité et/ou un passeport ; et
o Une attestation de l'employeur est fortement recommandée ;
o Pour les travailleurs dans les secteurs essentiels concernés par des franchissement de la frontière entre Belgique et Pays-Bas, un système de vignettes papier a été mis en place.

B.3.2. Franchissements des frontières pour raisons médicales
• Principe
Le principe général est que les services d'urgence sont libres de franchir la frontière et ne sont soumis à aucune forme de contrôle.
L'assistance médicale urgente et les traitements médicaux vitaux peuvent être poursuivis, mais aucun nouveau traitement ne peut être entamé.

• Moyens
o Avec le mode de transport de leur choix.
o Avec un transport spécifique (par exemple ambulance, véhicule de pompier,…)

• Documents
o Pour une aide médicale urgente sur le territoire belge, une déclaration d'admission de l'hôpital qui accueille le patient est requise.
o Pour la poursuite des traitements médicaux vitaux, une attestation médicale est requise.

B.3.3. Autres déplacements professionnels essentiels vers la Belgique dont la fréquence est limitée
• Principe
Le principe général est que tous les déplacements professionnels essentiels sont autorisés.

• Moyens
Avec le moyen de transport de leur choix.

• Documents
Cette personne doit être en possession de :
o Une pièce d'identité et/ou un passeport ;
o Une attestation de l'employeur ; ou
o Un document professionel (par exemple, une preuve du statut d'indépendant).

B.3.4. Autres raisons essentielles pour se rendre en Belgique
• Principe
Est également autorisé tout déplacement essentiel pour apporter une assistance et des soins à des personnes âgées, mineures, vulnérables ou en situation de handicap, en cas de coparentalité, pour rendre visite au partenaire ne vivant pas sous le même toit et pour le soin aux animaux.

• Moyens
o Avec le moyen de transport de leur choix.
• Documents
Cette personne doit être en possession :
o Une pièce d'identité et/ou un passeport ; et
o Preuve admissible pour justifier du caractère essentiel du déplacement.

2. Circulation des personnes au départ de la Belgique
• Principe
Le principe général est que tout voyage non essentiel à l'étranger est interdit.
Sur le territoire belge, les mesures contenues dans l’AM du 23 mars 2020 sont actuellement en vigueur.

• Application du principe des déplacements essentiels
o Sont considérées comme des raisons essentielles de se rendre à l'étranger, les déplacements tels que :
▪ Les déplacements essentiels à l'étranger dans le cadre d'activités professionnelles, y compris les déplacements domicile-travail;
▪ La poursuite de soins médicaux;
▪ L’apport d’une assistance ou de soins à une personne âgée, mineure, handicapée ou vulnérable;
▪ Le soin aux animaux;
▪ La coparentalité;
▪ Visant à prendre en charge des membres de la famille à l'étranger et les ramener en Belgique (pour les personnes de nationalité belge avec ou sans résidence principale en Belgique, résidents de longue durée en Belgique ou résidant légalement en Belgique);
▪ L’accompagnement de membres de la famille à l'étranger afin de pouvoir effectuer des activités professionnelles pour des raisons essentielles.
▪ Les ressortissants belges ayant leur résidence principale à l'étranger. Avoir une résidence secondaire à l'étranger n'est pas un principe en vigueur dans ce cas.
▪ Déplacement vers un partenaire qui ne vit pas sous le même toit ;
▪ Déplacements dans le cadre de l'exécution d’actes notariés (si nécessaire et si cela ne peut pas se faire numériquement) ;
▪ Déplacements dans le cadre de funérailles / crémations dans un cadre intime ;
▪ Déplacements dans le cadre de mariages civils ou religieux dans un cercle intime.
o Dans les autres pays, les réglementations nationales respectives et les mesures supplémentaires doivent être respectées.
o Dès le moment du retour, les principes repris au point 1 sont en vigueur.

• Documents
Cette personne doit être en possession de :
o Papiers d'identité et/ou passeport ; et
o Une preuve admissible pour effectuer le déplacement essentiel.


Collectes en porte à porte

https://www.intradel.be/…/mesures-covid-19-recyparcs-et-col…

Chers usagers, nous comptons sur votre collaboration pour respecter les mesures suivantes 💪:

✅Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN CONTENEURS A PUCE : utilisez toujours un sac (non payant) pour mettre les déchets dans le conteneur.
✅Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN SAC PAYANT : doublez le sac payant avec un second sac non payant placé à l’intérieur du premier.
✅Le MOUCHOIR EN PAPIER utilisé va (pendant la période du Covid 19) dans le conteneur noir (ou sac de DMR) pour éviter tout risque de contamination.

Les horaires des tournées de collectes sont susceptibles d’être modifiés. Nous conseillons donc aux citoyens de sortir leurs conteneurs en soirée la veille du jour de collecte et de ne pas s’étonner d’une collecte plus tardive.

Infos complètes et mesures par ici 👉: https://bit.ly/2xfkhfs


Une action solidaire pour lutter contre la solitude des seniors : "Donner de la Vie à l'Âge"

En cette période particulière où le confinement est la règle et où de nombreuses personnes âgées se retrouvent seules au quotidien, un service de coups de pouce entre seniors, "Donner de la Vie à l’Âge", peut contribuer à lutter contre le sentiment de solitude, grâce à un COUP DE FIL SOLIDAIRE !
Un service entièrement gratuit qui peut intéresser et aider bon nombre de citoyens âgés en Wallonie.
Ainsi, toute personne de plus de 60 ans qui a envie de parler à quelqu’un peut en faire la demande au 0800 17 500.

Etant donné les mesures gouvernementales, les volontaires, eux-mêmes seniors, ne se déplacent plus au domicile des bénéficiaires actuellement. Ils sont néanmoins disponibles pour un coup de fil solidaire, pour papoter un peu ou prendre des nouvelles de personnes isolées.
Vous trouverez plus de détails sur leur action via le site www.senoah.be
N’hésitez pas à relayer !


Indépendants : point sur les aides

Parce que nous savons que vous êtes concernés d’une manière ou d’une autre par cette crise sanitaire, voici quelques informations de l'UCM qui pourraient vous être utiles.

Voici un résumé des « aides » que peuvent solliciter les indépendants:

Nous attirons votre attention que ces documents sont valables uniquement pour les clients UCM – même si l’information liée reste utile et valable pour tous.

Point sur les mesures prises par la Gouvernement Wallon.
Le Gouvernement a décidé d’accorder :

5.000 EUR par entreprise totalement fermée ou à l’arrêt en conséquence des décisions adoptées par le Conseil national de sécurité et faisant partie des secteurs suivants :

  • La restauration (code NACE 55) ;
  • L’hébergement (code NACE 56) ;
  • Les activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexes (code NACE 79) ;
  • Le commerce de détail (code NACE 47 – hors 47.20 - alimentation, 47.62 – diffuseurs de presse, 47.73 - pharmacies).

2.500 EUR par entreprise qui doivent modifier leurs jours de fermeture sans être fermées toute la semaine en application des décisions adoptées par le Conseil national de sécurité.
Services personnel – coiffeurs (code NACE 96.021).

La demande devra être introduite en ligne sur un site qui sera disponible à partir du 30/03 prochain.

La Région va demander au fédéral l'immunisation fiscale de cette prime.

UCM s'inquiète du sort des indépendants forcés de cesser leurs activités et qui ne relèvent pas des secteurs cités. Ils sont nombreux dans les soins de santé, la culture, le sport, voire la construction et autres. Ils sont tout aussi nombreux à devoir réduire leurs activités.

Soyez assuré qu’ UCM continuera son lobby, comme depuis le premier jour de la crise, pour soutenir les indépendants et entreprises à passer le cap.
Nous vous rappelons que le site de référence est le www.1890.be. Vous y trouverez l’info officielle et à jour.

Afin d'être tenu informé de la situation, nous vous invitons à consulter régulièrement les FAQ sur le site ucm.be


Élan de solidarité ❤️❤️❤️

Nous relayons le message d’une citoyenne amaytoise, Julie Lenaerts:
« J'aimerais lancer un appel aux habitants pour penser que demain à 20h et tous les autres jours, il faudrait applaudir à nos fenêtres le corps medical, les pompier et ceux qui vivent de près la crise du Coronavirus de par un métier les y obligeant. Ça se fait déjà beaucoup un peu partout mais j'aimerais qu'on s'y mette à partir demain ».


19/03/2020
Covid-19 SVP, plus que jamais le respect des mesures du Conseil National de Sécurité est important. Vous êtes nombreuses, nombreux à nous rapporter des rassemblements amicaux, des groupes de 8/10 personnes qui discutent ensemble, s'embrassent en se croisant ou échangent sur l'actualité. Le pic de l'épidémie (pandémie) est annoncé dans les prochains jours/semaines et personne, personne n'est à l'abri. Pensez à vos parents, grands parents, enfants. Personne ne prend ce type de mesures restrictives avec plaisir et ce n'est pas agréable non plus pour nos policières/policiers de devoir assurer le rôle de "casseurs de relations sociales". Mails elles/ils le font pour vous. Soutenez toutes les actrices, acteurs de première ligne en diminuant la prise de risque et le nombre de personnes qui devront être hospitalisé(e)s... Merci d'avance.
JMJ


Déplacements professionnels

Actuellement, aucune attestation n'est nécessaire pour justifier ses déplacements ... MAIS chacun doit rester chez soi au maximum pour limiter les contacts extérieurs.
Vous pouvez quitter votre habitation pour:

  • Se rendre au travail
  • Aller dans un magasin d'alimentation
  • Aller chez le médecin
  • Aller à la pharmacie
  • Aller au guichet automatique de la poste
  • Aller au guichet bancaire
  • Aller à la station d’essence
  • Fournir une assistance aux personnes vulnérables.

Nous sommes tous ensemble engagés pour agir maintenant.

Restez chez vous, prenez soin de vous et des autres !


Manoeuvres militaires

Annulation 
L’exercice de manœuvre militaire prévu par l’unité CC Land Dept Gn, qui devait avoir lieu du 30/03 au 03/04/2020, est annulé.

Plus d’infos sur http://www.mil.be/fr/unites/4-bataillon-genie


13/03/2020
Très chères, très chers, nous sommes submergés d'une série de questions bien légitimes auxquelles nous n'avons pas -encore- toutes les réponses. Nous avons en effet nous mêmes, comme toutes les communes voisines, demandé bcp de précisions au Gouverneur, à la Planification d'Urgence, au CNS et aux divers gouvernements compétents qui se réunissent cet(te) après-midi. Nous sommes réunis ce matin en Cellule Corona pour mettre en place l'accueil et les services dès demain et relayer vos préoccupations multiples : quid repas à emporter, quid mariages programmés (ok pour cérémonies mais quid fêtes après), services à la population, transports, accueil dans les écoles, mesures compensatoires aux indépendants, restaurants et bars, protection de nos ainés, relais du matériel de protection à nos médecins et dentistes et si possible à nos infirmières et pharmaciennes etc... Nous relayerons en temps réel, we compris, les informations. Celles concernant l'ouverture de l'administration communale et les premières infos pour nos écoles vont vous parvenir très rapidement. Et je peux vous confirmer que le marché sera là mais uniquement avec les étales d'alimentation et plus espacées que d'habitude, l'objectif étant de limiter au maximum les rassemblements trop nombreux mais d'assurer les services essentiels et l'ouverture des fournitures d'alimentation aussi le we. Merci de votre compréhension et de votre bonne volonté pour endiguer ce virus. Et tirez pas sur le pianiste, nous essayons d'appliquer les décisions dans la plus grande collaboration avec les niveaux supérieurs et les communes voisines.
Bon courage.
JMJ


12/03/2020
Bonjour à toutes et tous.
Conformément aux recommandations du SPF Santé Public et aux circulaires du Gouverneur Provincial, dans un souci de prévention des risques et de santé publique, la Task Force Corona communale a pris la décision ce matin de fermer au public à partir de demain toutes les salles communales, le hall des sports et le stade de la Gravière. De même, toutes manifestations publiques organisée par la Commune dans un lieu clos ou confiné seront interdites ou reportées à une date ultérieure.
Nous recommandons le même principe de précaution aux manifestations privées organisées d'ici la fin du mois. Les activités regroupant un public à risque ou non essentielles immédiatement au fonctionnement régalien sont reportées à une date ultérieure ou annulées. Sont ainsi concernés les activités du Conseil Consultatif des Ainés, du Centre Culturel et le Printemps poétique de la Maison de la Poésie. De même, la Grande chasse aux œufs prévue le dimanche 29 mars au hall omnisports est annulée. En ce qui concerne les plaines de jeux de Pâques, nous suivrons les recommandations des autorités supérieures, ne prendrons aucun risque et évaluerons la situation d'ici le 31 mars.
La Journée Nature (Nettoyage de Printemps) du 28 mars est maintenue, mais se clôturera par un sandwich et non un barbecue (pour éviter tout rassemblement).
La bibliothèque sera également fermée durant cette période.
Essayons ensemble de prévenir un maximum de risques de propagation du virus en minimisant nos déplacements. Vous pouvez toujours prendre contact préalablement avec les services communaux concernés par téléphone: toutes les coordonnées sont sur www.amay.be ou en téléchargeant l’application mobile « Amay ».
Rappel :
Une bonne hygiène est la meilleure manière pour arrêter la propagation du virus :

  • Lavez-vous régulièrement les mains.
  • Utilisez des mouchoirs en papier.
  • Restez chez vous si vous avez de la fièvre ou présentez des symptômes suspects comme de la toux.

Ainsi, nous faisons appel à la responsabilité individuelle et collective des Amaytois pour diminuer le risque de propagation du virus, en coordination avec les communes voisines et les autres niveaux de pouvoir. Nous vous remercions de votre compréhension afin de protéger aussi les personnes les plus fragiles. N'hésitez pas à nous contacter pour toute question ou tout problème. Nous évaluerons régulièrement la situation et vous tiendrons au courant de toute évolution.
Bonne journée.


Voici les canaux d’information utilisés par le SPF Santé publique où vous pouvez trouver toutes les informations et mesures mises à jour :