Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Economie / J'achète à Amay / Commerce équitable / Retour sur la labellisation d'Amay comme "Commune du Commerce équitable"

Retour sur la labellisation d'Amay comme "Commune du Commerce équitable"

Le titre, obtenu en janvier mais ne pouvant faire l'objet d'une remise en présentiel (Covid oblige), a été remis par Oxfam (Communes du commerce équitable) et Miel Maya Honing asbl/vzw à la Commune d'Amay ce samedi 18 septembre à l'occasion du weekend des Amaytoises.

A ce propos, nous partageons avec vous le très inspirant discours d'Alain Delvaux, professeur de géographie et initiateur du Jeune Magasin Oxfam au sein de l'Abbaye de Flône:

Bonjour à toutes et à tous,

        En tant que citoyen de la Commune d'Amay depuis 1995, prof à l'Abbaye de Flône depuis 1993 et à l'origine du J'M de mon école il y a déjà 20 ans, je suis chargé de prendre la parole au nom du Comité de pilotage.

        Pour moi, le Commerce équitable était au départ un moyen modeste de corriger les écarts de richesse entre le Sud et le Nord de la planète, un levier pour agir en faveur d'un rééquilibrage...

        Dans mes cours de géo, je montrais l'origine de ce déséquilibre du commerce et des rapports de force : colonisation, néo-colonisation, pillage des ressources minérales et agricoles, exploitation de la main-d'oeuvre, impacts sur l'environnement, sur les migrations etc. Bref, une vision réaliste, toujours actuelle, mais terriblement fataliste. Ainsi, quand j'ai entendu parler des Jeunes magasins du monde Oxfam (les J'M) implantées dans les écoles secondaires, nous avons, avec une collègue historienne, décidé de nous lancer dans l'aventure.

        Chaque année, pendant 12 ans, nous avons animé des groupes d'une douzaine d'élèves, de la 3e à la rhéto, et ceux-ci ont été formés et motivés à Wavre lors de journées de rentrée rassemblant les différents J'M de la Communauté Wallonie-Bruxelles, ont géré des commandes, des stocks, des budgets, ont organisés des animations, expositions en vue de familiariser les jeunes de Flône avec les réalités du commerce équitable. Je suis particulièrement fier et heureux de voir que ce projet perdure encore aujourd'hui.

        Il y a presque 2 ans, en janvier 2019, lorsque Catherine Englebert, bénévole du magasin Oxfam de Huy, m'a demandé de rejoindre le Comité de pilotage en vue de faire d'Amay une Commune du Commerce équitable, j'ai évidemment et naturellement accepté.

        Aujourd'hui, il est plus que nécessaire de faire comprendre au plus grand nombre qu'il n'est pas tenable de consommer toujours plus et de rechercher constamment les prix les plus bas. Si l'on est favorable aux idées de liberté, d'égalité, de développement durable, de développement humain, cette pression continuelle sur les ressources, sur l'environnement et sur les travailleurs des pays les plus pauvres doit absolument cesser. C'est aussi ce message qui doit passer à travers l'idée d'une Commune du Commerce équitable ! Et c’est réjouissant de voir que la commune d'Amay est réellement engagée en ce sens. En 2 ans, malgré le Covid, plusieurs initiatives ont vu le jour.

        Dès la première réunion, j'ai senti un comité très enthousiaste, très motivé, constitué de personnes mobilisées pour faire avancer ce projet. Laurence Bernardi et Nathalie Jacquemart ont fait un boulot remarquable et ont toujours été à la recherche d’idées innovantes pour mettre le commerce équitable à l’honneur (participation aux actions Oxfam telles que les Petits Déjeuners … , les apéros équitables, glisser des jus équitables dans les paniers pique-nique organisés fin août, etc).

        L'association entre petits commerçants locaux et commerce équitable est également intéressante. C'est l'occasion de mettre à l'honneur l'humain/l'artisan car derrière chaque produit, il y a un ou des visages, un prix juste, l'accès à une vie décente .... Et cela, c'est valable aussi bien pour les commerçants locaux que pour les acteurs du Commerce équitable.

        Au cours du temps, avec la crise climatique, le covid, la chute de la biodiversité, etc la vision du Commerce équitable s'est très justement élargie. On ne parle plus seulement de produits issus du Sud comme les bananes, le café, le jus d'orange, le miel maya ou les produits de l'artisanat... mais, on parle du lait équitable de nos régions, on veut soutenir nos maraîchers qui travaillent dans le respect des sols avec des variétés anciennes et locales, on cherche à redynamiser les circuits courts avec des employés ayant des conditions de travail décentes...

        Par exemple, pour revenir à notre Commune, plutôt que d'aller chez Dreamland ou ailleurs … , c'est assez "sympa" d'aller à la Chouette magique choisir un jeu car Evelyne est passionnée et passionnante. Elle a à coeur de vous conseiller au mieux afin de choisir parmi ses articles de qualité, Fairtrade ou de créateurs belges quand c'est possible.

        Comme vous l'avez remarqué, j'ai cité beaucoup de femmes ! Bien souvent, quand il s'agit de projets liés aux autres et à notre planète, ce sont elles les premières engagées. Il faut que davantage d'hommes s'engagent dans ce type d'action !

        Pour conclure, je souhaite que cette belle dynamique continue et que dans 20 ans le commerce équitable soit connu, reconnu et soit une évidence pour davantage de citoyens, d'écoles, de commerces et d'entreprises de notre belle commune.

        Merci pour votre attention.


Retrouvez bientôt sur notre territoire communal au niveau des axes principaux les plaques oranges qui identifient Amay comme Commune du Commerce équitable !

Où acheter équitable à Amay ?

  • WaahCoop (café, épices, chocolat en poudre, sucre et produits locaux)
  • Le retour du savon - Savons et shampoings maison saponifiés à froid (beurre de karité et café équitables sont des ingrédients importants des savons et shampoings)
  • La chouette magique (bijoux, sacs, livres, jeux)
  • Nathalie et Patrick (café et sucre roux)
  • Couleur fleurs (roses et orchidées)
  • Librairie Winden (barres de chocolat)
  • La Table de l’Abbaye du CPAS (vin, quinoa, lait, sucre)
  • Boulangerie pâtisserie Henuzet (miel et confiture)