Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Sites naturels / Code du promeneur

Code du promeneur

Vous souhaitez vous promener ou pratiquer certaines activités sportives en forêt wallonne ? Du randonneur au VTTiste en passant par la famille adepte de cueillette de champignons le dimanche, la forêt est aujourd'hui devenue un lieu de loisirs ou de ressourcement par excellence.
En principe, c'est le propriétaire qui détermine les possibilités d'accès hors voirie publique.
Consultez les quelques règles d'or afin de bien préparer votre balade en forêt via le lien : https://www.wallonie.be (site internet, nouvelle fenêtre)

Respecter le code forestier

En Wallonie, le code forestier règlemente en effet la circulation en forêt. Il a 2 objectifs : protéger la forêt comme un milieu naturel et permettre la cohabitation la plus harmonieuse possible entre les différents usagers de la forêt.

Assurant un rôle de police, en ce compris la prévention, sur près de 540 000 hectares de forêt wallonne, le Département de la Nature et des Forêts du SPW veille chaque jour au respect de ce code forestier.

Points d'attention

Différencier sentier, chemin et route

Sentier (<1m) : voie de circulation qui fait moins d’un mètre de large (la largeur nécessaire à la circulation d’un piéton). Les piétons ont accès à toute la voirie ouverte y compris les sentiers.

Chemin (>1m): la voie de circulation fait plus d’un mètre de large. Les chemins sont généralement en terre ou empierrement. Les cyclistes, cavaliers, attelages et skieurs ont accès aux chemins et routes mais pas aux sentiers.

Route : les routes se caractérisent par leur largeur (au minimum celle d’un véhicule) mais également par leur revêtement. Elles sont pavées, goudronnées, bétonnées ou asphaltées. Les véhicules à moteur n’ont accès qu’aux routes.

Circuler lors de la chasse

Pour toute action de chasse en battue, les chasseurs peuvent demander l'interdiction de la circulation dans les bois et forêts aux jours et aux endroits où cette activité présente un danger pour la sécurité des personnes.
Les panneaux d’interdiction (affiches officielles avec fond rouge) doivent être placés par les chasseurs aux issues des chemins et sentiers publics traversant les zones concernées par l’activité de chasse.

Calendrier des chasses et battues

A la cueillette des champignons

Un promeneur peut se retrouver en dehors des chemins et sentiers pour certaines activités comme la récolte de champignons, des fleurs et des fruits. Mais il est nécessaire d’avoir l’accord préalable du propriétaire de la forêt.

Pour les forêts domaniales (propriétés de la Région wallonne), la récolte de champignons est autorisée de manière générale uniquement à ces conditions:

  • entre le lever et le coucher du soleil
  • la quantité maximum autorisée est de 10 litres par personne
  • l'autorisation est suspendue en période de chasse
  • Pour les forêts appartenant à d'autres propriétaires, aussi bien publics (par exemple : les communes) que privés, l'autorisation du propriétaire est requise.

Non-respect du code : sanctions

En cas d’infraction, le SPW verbalise et peut proposer une transaction allant de 50 à 150 euros.

Le code d'honneur du promeneur

Quand on se balade en forêt, il faut penser que d'autres passeront aussi et que des dégâts - même minimes - commis par un seul peuvent devenir irréparables quand ils le sont par beaucoup d'autres. Nous sommes responsables de la nature, partout et toujours.

Les 10 commandements du promeneur

  1. Respecte le calme des bois : les cris, les transistors effraient les animaux et troublent la vie forestière. Par ton silence, tu entendras mieux le chant d'un oiseau, le bruissement d'une bête dans les herbes et le murmure du vent dans les feuillages.
  2. Ne casse pas les branches, même sous prétexte de marquer ton chemin lors d'un jeu de piste. Il y a généralement assez de bois mort à terre ou d'autres moyens de signaler ton passage. Quand tu grimpes aux arbres, tu risques de les détériorer.
  3. L'écorce des arbres est vitale : n'y trace pas d'inscriptions à la pointe du couteau. Les blessures deviennent des refuges à insectes, des zones d'attaque pour les champignons ; elles gênent la croissance de l'arbre et l'affaiblissent.
  4. Respecte les bourgeons : qui assurent l'allongement des rameaux et n'arrache pas inutilement les feuilles vertes nourricières de la plante.
  5. Reste sur les sentiers ou chemins pour ne pas troubler l'équilibre établi entre la végétation du sous-bois et les animaux qui s'y abritent.
  6. Ramasse tes détritus ! Lors de ton pique-nique ou de tes activités, reprends tes déchets: papiers, ficelles, boîtes, bouteilles, emballages en plastique.  
  7. Les bois ont un propriétaire : même si ce propriétaire est une collectivité (bois communaux, forêts de la Région.) il est responsable de la gestion et de la conservation de ce milieu. Son accord est indispensable pour couper ou ramasser du bois.
  8. Laisse ton chien à la maison. Ou tiens-le en laisse. Pense au chevreuil caché sous les hautes fougères ou au rossignol qui niche sur le sol. Ton fidèle compagnon risquerait d'effrayer le animaux de la forêt rien que par son odeur.
  9. Attention au feu ! Le risque d'incendie est bien trop grand. Il existe de nombreux endroits aménagés pour que tu puisses pleinement profiter d'un barbecue.
  10. Modère tes cueillettes. Quoi de plus beau qu'un beau bouquet de fleurs des bois ? Cependant, il faut faire attention à ne pas couper n'importe quelle fleur : certaines sont rares et fragiles. N'oublie pas qu'une plante déracinée ne repousse pas l'année suivante.