Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Enseignement / Enseignement communal / Focus sur les projets de l’Enseignement communal

Focus sur les projets de l’Enseignement communal

La fin de l'année approche à grands pas... Une année chamboulée par la crise sanitaire que nous traversons. D'abord confinés puis déconfinés partiellement, nos enfants ne reprendront pas tous le chemin de l'école.

Les directions des établissements scolaires souhaitent à ce sujet adresser leurs profonds remerciements aux équipes éducatives qui sont là, au service des parents qui en ont besoin, qui se démènent pour réaliser des dossiers pour leurs élèves, qui partagent sur les réseaux sociaux scolaires des activités pour occuper les plus jeunes, qui proposent aux plus grands des défis...

Alors que l’année scolaire se termine dans des conditions inédites, la suivante se profile à l’horizon, et avec elle, son lot de défis et de nouveaux projets. Nous vous les présentons dans ce dossier central.
A Amay, 7 implantations communales, réparties sur l’ensemble du territoire, offrent un enseignement de qualité, gratuit, performant, propice au développement harmonieux de votre enfant et favorisant l’autonomie et l’équité sociale. Ces infrastructures abritent des Ecoles Fondamentales (enseignement maternel et primaire)

Voyons ensemble quels sont les grands projets pour la prochaine rentrée académique !

 

# 1. Acquisition de locaux préfabriqués pour l'école d'Ombret

Suite à l’approbation du Collège communal le 23 décembre 2019, un marché public a été attribué pour l’acquisition de pavillons modulaires à l’école communale d’Ombret. Vu le nombre d’enfants inscrits, la capacité d’accueil de l’école était insuffisante pour permettre un apprentissage dans de bonnes conditions. Le marché est estimé à 469.244,79 € hors TVA ou 499.911,98 € TVA comprise et sera passé sur fonds propres.
Les pavillons modulaires doivent être opérationnels (raccordés et fonctionnels) pour le 1er juillet 2020. A la rentrée scolaire 2020-2021, les enfants bénéficierons de nouveaux locaux.

# 2. Extension de l’école communale de Jehay

Le grand projet de construction d’une extension à l’école communale de Jehay et d’aménagement d’une aire de stationnement est prévu et inscrit au budget extraordinaire de 2020.
Ce projet (dont le coût est estimé à 1.578.809,61 € TVA comprise) a pris du retard au niveau de la demande de subsides parce qu’il a dû faire l’objet d’une révision afin d’être conforme à la législation européenne qui impose de diviser le projet en plusieurs lots (Gros-œuvre, techniques spéciales, menuiserie). L’auteur de projet, AW Architectes SPRL, a donc été mandaté pour modifier intégralement le dossier en janvier dernier. Dès réception, celui-ci sera donc présenté au Conseil communal d’avril puis transmis à nouveau au service de la Fédération Wallonie Bruxelles, pour approbation. Une fois la demande de subsides accordée, le marché pourra être enfin lancé ; en tenant compte des délais de publication et de la Tutelle, ce sera vraisemblablement pour la fin de cette année. On devrait donc pouvoir débuter les travaux au printemps 2021.
En attendant, la priorité a été accordée à la mobilité. Un empierrement provisoire sera donc réalisé à l’endroit où la future extension et l’aire de stationnement sont prévues afin que les parents d’élèves puissent se parquer en toute sécurité et déposer leur enfant. Cet empierrement sera opérationnel dans le courant de cette année.
L'extension accueillera au rez-de-chaussée une salle de classe, un réfectoire, une cuisine, des réserves, un bureau, une salle de sport, un espace de rangement, des sanitaires et locaux techniques. A l’étage, il est prévu six salles de classes, un espace multidisciplinaire et des sanitaires.
Le futur bâtiment présentera une architecture résolument contemporaine et sera couvert d'une toiture d'un versant de faible pente végétalisée.

# 3. Les écoles « all-inclusive » : Ne laissons personne au bord du chemin

Sous l’impulsion de l’échevinat de l’Enseignement, nous aurions dû accueillir en mai dernier, une conférence-débat intitulée « Les écoles all-inclusive : Ne laissons personne au bord du chemin ».
Vu les mesures de confinement, celle-ci n'a malheureusement pas eu lieu mais toutes les implantations scolaires ont toutes été consultées par l'échevin de l'Enseignement et son équipe afin d'implémenter une classe inclusive dans nos implantations communales à la rentrée.
Ce projet d'école inclusive est issu d'une circulaire établie dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’excellence.
L’objectif premier pour les élèves qui participent à ce type de projet consiste en une inclusion sociale et relationnelle en vue d’acquérir divers apprentissages dans un milieu scolaire de vie ordinaire. C’est aussi un beau projet de mixité où l’on apprend à vivre ensemble au-delà de nos différences.
« Une classe inclusive est une merveilleuse opportunité d'offrir à des enfants en situation de handicap la chance d'étudier au sein d'une école de l'enseignement de type ordinaire.
Depuis 2006, les observateurs ont pu constater de nombreux bienfaits des classes inclusives : perspectives d'avenir professionnel plus favorables pour ceux qui en ont bénéficié et ouverture d'esprit et tolérance accrues pour ceux qui les ont accueillis.
C'est ce qu'on appelle du win-win ! », nous explique Luc Huberty, échevin de l’Enseignement.

# 4. Sécurité aux abords des écoles

En collaboration avec les écoles et l’Administration communale, un projet de sécurité aux abords des écoles a été proposé par la police locale de la zone Meuse-Hesbaye afin d’optimaliser la sécurité de nos élèves lors d’une traversée de voirie, plus particulièrement aux heures de début et de fin de cours.
Après un appel et une formation théorique et pratique dispensée par Vincent LATOUR (agent référant), trois bénévoles : Eliane Piret, Sabine Mossoux et Josiane Neyens sont devenues des surveillants habilités. Nous les remercions pour leur implication dans ce beau projet citoyen.
Nos bénévoles seront donc présents à la rentrée des classes, vêtus d'une chasuble orange fluo et équipés d'une "plaquette".
Envie de rejoindre l'équipe ? Tous les volontaires peuvent se signaler et contacter le service Enseignement au 085/830 825 ou via e-mail : ZW5zZWlnbmVtZW50QGFtYXkuYmU= Aidez-nous à faire vivre ce projet !

# 5. Plan de pilotage

D’ici 2020-2021, tous les établissements scolaires auront élaboré un plan de pilotage destiné à devenir leur contrat d’objectifs pour six ans. Il est lui-même élaboré à partir d'un diagnostic construit par l'équipe éducative, et éventuellement avec la prise d'avis des parents et/ou des élèves (par le biais du Conseil de participation).

# 6. Conseil de participation

Dans le cadre du renouvellement de son Conseil de participation des écoles communales, le Collège communal d'Amay a lancé en janvier dernier un appel à candidatures aux Amaytois(es) désireux(-ses) de s'impliquer activement dans la vie scolaire. Il s’agit d’un véritable outil de concertation à s’approprier pour améliorer la vie scolaire. C’est en effet à cette occasion que se discutent les actions concrètes mises en place ou à mettre en place par l’équipe éducative. Les parents peuvent aussi s’exprimer, remettre un avis et formuler des pistes d’actions et d’améliorations.

Son fonctionnement

Le Conseil de participation est une instance de concertation qui permet de réunir tous les acteurs et partenaires d’une communauté éducative : Pouvoir organisateur, direction, équipe éducative et pédagogique, parents, associations en lien avec l’école. Ils veulent s’inscrire dans un partenariat constructif école-familles.
C’est un lieu d’échange, de consultation et de réflexion, qui porte sur la vie quotidienne à l’école dans l’ensemble de ses dimensions.
C’est aussi un lieu de construction de projets dans des domaines divers : éducation au respect de l’environnement, hygiène alimentaire, citoyenneté, activités sportives ou culturelles.
Ce Conseil de participation comprend des membres de droit, des membres élus et des membres représentant l’environnement social, culturel et économique de l’établissement.
Les membres élus comprennent les représentants des parents ou des personnes investies de l’autorité parentale ou qui assument la garde en droit ou en fait du mineur soumis à l’obligation scolaire.
Le Conseil de participation est instauré depuis 1997 par l’article 69 du décret « Missions ».

Bref, vous l’aurez compris, une année riche en projets vous attend !

 

Plus d’infos ? Toute information complémentaire peut être obtenue à l’Administration communale, Service de l’Enseignement au 085/830.825