Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Presse / Communication / Communiqués de presse / Mesures de soutien à nos commerçants et indépendants amaytois pour une relance de l'activité commerciale locale

Mesures de soutien à nos commerçants et indépendants amaytois pour une relance de l'activité commerciale locale

La crise sanitaire que nous avons traversée touche durement le secteur commercial. Soucieux d'accompagner les commerçants et artisans indépendants de proximité lourdement impactés par la crise du Covid-19 et le confinement, les Autorités communales et le service Commerce d'Amay se sont mobilisées dès le départ et ont réalisé plusieurs actions favorisant la relance économique de l'activité commerciale dans notre commune.

Les mesures suivantes en faveur du commerce ont été mises en place avant, pendant la crise et à la reprise de l’activité :

1. Mesures pré-existantes - Création d’un service Commerce

Pour rappel, c’est en septembre 2016 que le Collège a initié la mise en place d’un service communal du Commerce, logé en plein centre d’Amay, dans les locaux du pôle « Cadre de vie », regroupant les compétences complémentaires et transversales du Tourisme, de la Communication, des Festivités et du Commerce. L’évènementiel, le développement de produits touristiques rendus visibles par une communication sur plusieurs canaux doivent favoriser le développement du commerce local.

Partenaire communal des commerçants et indépendants amaytois, le service Commerce travaille au développement du commerce de proximité, artisanal et équitable. Le service assure :

  • la mise à jour régulière de l’annuaire des indépendants amaytois accessible sur le site web et l’application mobile de la Commune ;
  • la gestion des chèques commerçants, chèques cadeaux valables auprès d’une vingtaine de commerçants amaytois participants. Ils sont offerts aux nouveaux habitants et font office de cadeaux protocolaires. Ils sont également en vente à l’Office du Tourisme ;
  • la mise en place d’un Guichet Unique pour le Commerce qui centralise l’information et facilite les démarches à l'installation d'un nouveau commerce.
Mesure fiscale

En plus de cette visibilité donnée à nos commerçants via nos vecteurs de communication, le Collège avait déjà adopté une mesure fiscale favorisant le développement de l'activité économique. Celle-ci se présente sous la forme d'une absence de taxe sur les terrasses et sur les enseignes commerciales. Cette mesure est toujours en vigueur actuellement.

2. Mesures pendant la crise

Pendant la crise, plusieurs mesures ont été prises afin de soutenir nos commerçants et indépendants, lourdement impactés par l’arrêt de leurs activités.

Information & communication

Un contact régulier a été maintenu par le service Commerce avec les commerçants pour connaître leurs besoins. Notre service Communication a également veillé à diffuser au maximum, via les canaux de communication communaux, une liste actualisée en permanence des restaurants-traiteurs amaytois qui proposaient un service de livraison à domicile ou à emporter sur Amay.
Pendant le confinement, nos services ont également relayé les Guides des bonnes pratiques à l’attention des indépendants publiés par le SPF Economie ainsi que l'existence d'outils numériques gratuits comme Boncado (site d’achat de bons cadeaux à faire valoir après le confinement), Localwebshop et Les eshopsbelges.

Enquêtes en ligne

Afin de comprendre l’impact du confinement sur les habitudes de consommation et en déduire les mesures de soutien propices à la relance commerciale et économique au niveau local, le service Commerce a souhaité confronter les expériences, idées, attentes, besoins des consommateurs avec celles des indépendants via deux sondages.

  • un sondage à destination des Consommateurs amaytois (1) en les questionnant sur la manière dont le confinement a impacté leurs comportements de consommation (les questions portaient notamment sur les distributeurs, moyen(s) de locomotion utilisé(s), fréquence des achats, budgets) et sur ce qu’ils pensent conserver à la sortie du confinement. Nous avons obtenu 356 réponses, en voici la conclusion :
    Si les données récoltées montrent des changements dans les habitudes de consommation, il faudra certainement tenir compte d’un tassement d’une partie de celles-ci avec le retour à un rythme de vie plus soutenu et peut-être à un comportement d’achat, pour certains, moins guidé par la crainte d’une contamination.
    Les résultats montrent :
    - Que certaines personnes étaient guidées majoritairement dans leurs achats par le seul motif financier alors que d’autres ont basculé vers une consommation raisonnée, de qualité, qui soutient le circuit court. Celle-ci a été confortée par le temps disponible et la volonté d’être solidaire des acteurs locaux, et ce, aussi pour l’après confinement. Une centralisation de la vente des producteurs locaux dans un espace du centre-ville rencontre une forte demande.
    - Que bien que certains attendaient le retour aux petites courses fréquentes qui permettent de retrouver une vie sociale, la plupart montre leur volonté de concentrer l’acte d’achat dans le temps pour mieux gérer son planning, son budget (liste les besoins de la semaine, ne plus céder aux achats compulsifs) et limiter le risque d’être contaminé.
    - Que le confinement a forcé certains au DIY (Do It Yourself) que 86% d’entre eux souhaitent continuer.
    - Une demande pour le développement de l’e-commerce (2) belge et de la livraison a été exprimée ainsi que le souhait d'une meilleure visibilité de l’offre locale (qui fait quoi, comment et où).

     
  • un sondage à destination des Indépendants amaytois (3) pour comprendre les difficultés, les adaptations qu’ils ont dû réaliser rapidement, leurs manques et besoins à l’avenir (outils numériques, financiers, publicité, etc.).
    Le nombre de réponses obtenues (19) rend ce sondage peu représentatif des tendances par secteur. De plus, la situation évoluant rapidement, les indépendants répondraient peut-être différemment maintenant aux questions posées début mai.
    Néanmoins, le fait de consacrer du temps au sondage démontre la motivation des répondants d’apporter leur pierre à l’édifice. En analysant et interprétant les résultats, on comprend qu’ils se sont exprimés ouvertement et de manière constructive en émettant des suggestions intéressantes.
    Les réponses montrent aussi que certains ne parviennent pas à se projeter dans l’avenir et répondent honnêtement « je ne sais pas », d’autres parviennent à imaginer et proposer des pistes intéressantes. De par leur volonté, leur créativité, tous ces acteurs sont complémentaires ; ainsi le rôle du Service Commerce pourra être, entre autres, de mettre en contact ces différents acteurs, de travailler sur les synergies potentielles pour qu’ils se renforcent l’un l’autre et ainsi renforcent le tissu économique amaytois. Nous avons vu par exemple 2 partenariats à l’occasion de la Fête des Mères (fleuriste-artisan du macaron, boucher-couturière).
    Il apparait aussi que l’on pourra jouer un rôle dans la proposition de formations aux outils de communication moderne et de commercialisation qui leur permettront de s’adapter à la demande.
Les deux sondages montrent un besoin d’une meilleure visibilité de l'étendue de l’offre commerciale. C'est un des objectifs sur lesquels le service Commerce travaille actuellement.
La création d'une newsletter destinée aux commerçants et indépendants

Diffusé le 25 avril dernier, cet outil de communication permet d’informer et de partager des trucs & astuces, des conseils, des informations utiles et/ou officielles ou encore favoriser la création de synergies.
Le lancement d’une Newsletter des Indépendants était prévu avant l’été 2020 avec pour objectif de soutenir les échanges d’idées et de renforcer l’esprit de cohésion.
Le confinement et la crise financière ont précipité l’envoi de la newsletter en avril. Nous voulions déterminer les manières dont nous pouvions les soutenir et y avons inclus un sondage.
La newsletter comprenait aussi une explication sur la campagne de communication « Plus que jamais, j’achète à Amay » (4) programmée sur tous nos supports de communication à la sortie du confinement pour soutenir le commerce local.
D’autres newsletters viendront par la suite. Le lancement de celle-ci a été l’occasion pour nous d’appeler les indépendants qui ne recevaient pas la newsletter (90%) pour vérifier leurs coordonnées, compléter notre base de données et indirectement de créer un premier contact.

Mesure financière

Le Collège a pris la décision d’annuler les loyers (mars, avril et mai) des commerçants dont l’activité s’effectue dans des locaux communaux.

3. Mesures post-confinement

A la sortie du confinement, dès le 18 mai avec la phase 2 du plan de déconfinement marquant la réouverture des métiers de contact et la reprise du marché d’Amay le 23 mai dernier, des mesures supplémentaires ont été prises.

Une grande campagne de communication communale - Un appel à la solidarité des consommateurs

"Plus que jamais, j'achète à Amay !" Il s'agit de la campagne de communication pour la sortie du confinement incarnée par un visuel du centre historique d'Amay et du slogan "plus que jamais, j'achète à Amay".
En effet, la responsabilisation des citoyens pour une consommation réfléchie, responsable et locale est nécessaire et ceci, à la mesure des moyens de chacun. Si cette conscientisation des citoyens est déjà en oeuvre auprès de bon nombre de nos concitoyens, la sensibilisation du public peut venir renforcer encore davantage cet élan de solidarité.
A la sortie du confinement, ce logo a été largement diffusé sur tous les supports de communication communaux (téléchargeable sur le site web de l'Administration communale www.amay.be ).

L'objectif des Autorités communales et du service Commerce était de faire connaître cette campagne auprès des commerçants mais surtout auprès des consommateurs. Grâce à la diffusion via nos vecteurs de communication (site, réseaux sociaux, appli, journal communal,...) de cet appel à la solidarité "Plus que jamais, j'achète à Amay !", nous avons souhaité inciter les Amaytois(-es) à se mobiliser pour accompagner leurs commerces de proximité durant cette période difficile.
Zones piétonnes

Pour la réouverture de l’Horeca, tous les professionnels ont été contactés personnellement par téléphone pour prendre connaissance de leurs éventuels desiderata (terrasse, etc.).
Ainsi, plusieurs mesures de circulation comme la création de zones piétonnes temporaires Place Gustave Rome et Rue Paul Janson ou encore l’utilisation privative de zones de stationnement, ont été mises en place afin de permettre l’élargissement des terrasses et de soutenir ainsi le secteur HORECA.

Mesures financières

En outre, le Collège a décidé de ne pas réclamer la redevance d'occupation du domaine public.
Il est également prévu la suppression, pour 2020, de la taxe « débit de boissons » et de la taxe « établissements dangereux » pour les indépendants concernés par la fermeture de leur établissement dans le cadre du COVID-19.

Créashop+

Notre commune a également répondu à un APPEL À PROJETS : CREASHOP-PLUS.
Ce projet permettra d’accroître l’attractivité et de dynamiser les zones commerciales spécifiques (que notre service Commerce a définies) en y encourageant la qualité et la mixité de l’offre commerciale.
C’est aussi un moyen pour diminuer le nombre de cellules commerciales vides, qui permet en outre de favoriser les circuits-courts, les projets créatifs et centrés sur l’artisanat.

Chèques commerce

Notre Commune compte également poursuivre l’encouragement à consommer local par le biais des chèques commerçants (chèques cadeaux valables auprès d’une vingtaine de commerçants amaytois participants) et réfléchit à des mesures supplémentaires permettant la relance du commerce.
Pour rappel, les chèques commerce sont offerts aux nouveaux habitants et font office de cadeaux protocolaires. Ils sont également en vente à l’Office du Tourisme.

Circuits-courts

La mise en place d’un marché tournant de produits du terroir, qui se combinerait avec un apéro culturel pour animer nos cinq villages et partager davantage de convivialité, est une piste de réflexion proposée par l’Echevinat du Commerce pour développer l’attractivité territoriale.

Concertation pour un plan d’actions

L’échevinat et le service Commerce s'entretiennent régulièrement avec les commerçants afin de répondre à leurs attentes. Ils réfléchissent avec les commerçants, par des contacts téléphoniques réguliers et des réunions de concertation (sur des questions de mobilité, des aménagements,…), aux actions futures à prendre en faveur de la relance commerciale et aux mesures favorisant l’attractivité du commerce local.
Enfin, une actualisation de nos annuaires en ligne est en cours. En faisant la comparaison avec d’autres communes, nous avons pris conscience que les annuaires des indépendants se présentent sous forme de listes impersonnelles qui fournissent une idée trop succincte de l’offre existante.
L’insertion de visuels représentant les produits, les indépendants dans leur profession, leurs locaux, leur vitrine permettra d’humaniser les professions, de se projeter dans l’acte d’achat ou d’attirer l’attention sur des commerces dont on ignorait les services.
C’est pourquoi, le service Commerce collecte pour le moment des visuels auprès des indépendants ainsi que l’adresse de leur site internet et page Facebook, informations qui n’apparaissaient pas encore sur l’annuaire.
Ceci permettra, nous en sommes sûrs, de répondre, au moins en partie, à la demande exprimée dans les sondages pour une meilleure visibilité de l’offre.
Plus d'infos ? Contactez le service Commerce Chaussée Roosevelt, 10 (locaux de l'Office de Tourisme) 4540 AMAY – 085/31.44.48 - ZmVzdGl2aXRlcy1jb21tZXJjZUBhbWF5LmJl


(1) Sondage ouvert du 23 avril au 13 mai. Vu la nécessité de respecter une distance de >1,50m, nous n’avons pu interroger les personnes dans les lieux publics et sommes conscients que l’enquête représente uniquement les avis des personnes connectées et motivées.
(2) A notre connaissance, 8 commerçants disposent d’une boutique en ligne à Amay. Ils sont présents sur le site de référencement des boutiques en ligne Localwebshop, créé par une agence de graphisme. Le référencement est gratuit.
(3) Enquête ouverte du 25 avril au 18 mai.
(4) Incarnée par un logo et slogan "Plus que jamais, j'achète à Amay", diffusée pour la première fois lors du déconfinement sur des badges auprès des commerçants, bulletin communal, site web, page Facebook, signature électronique.