Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Travaux - Service administratif / Focus sur les grands travaux dans notre Commune - 2020

Focus sur les grands travaux dans notre Commune - 2020

Suite à l’approbation du plan d'investissement communal par le Conseil, faisons le point sur les travaux d'égouttage et d'amélioration des voiries réalisés, en cours et à venir dans notre commune.
Dans un contexte budgétaire difficile, nous poursuivons la mise en œuvre de travaux utiles pour améliorer la qualité de vie des Amaytois(es). Depuis plusieurs années, de grands travaux d’égouttage et de réfection de voiries, ont été entrepris : le chantier de tout le quartier de Bende et celui des rues Petit Rivage et du Parc ainsi que la réfection des rues Defooz, Henrotia, Bois de Huy, Jouette, du Cimetière, Al Bâche et de la place A. Grégoire.
D’autres chantiers sont prévus en 2020, notamment dans le centre d’Amay.
Des travaux d’envergure sont aussi en cours de réalisation dans deux implantations scolaires afin d’améliorer le quotidien des enfants.

Pour ce dossier Travaux, nous avons souhaité donné la parole à notre nouvelle chef de pôle, Karine Pindeville qui a intégré l’Administration communale en juillet dernier.
Architecte de formation et dotée d'une solide expérience en tant que chef de travaux et gestionnaire de chantier, elle assure la coordination des services du pôle Travaux, à savoir: Travaux administratifs, Marchés publics, Hall technique, Environnement, Urbanisme & cadastre et IT. Karine gère également les chantiers des gros projets d’infrastructures.

Contactez le service Travaux
Pour toute demande de raccordement, rabaissement de bordure, problème lié à la voirie (avaloirs bouchés,…), contactez le service des Travaux au 085/830 855 ou via e-mail : YW50aG9ueS5wYWNoaW9saUBhbWF5LmJl (courriel)

‘‘Des dossiers importants pour améliorer le cadre de vie des Amaytois’’

Le Plan d’Investissement Communal (PIC)

Le Plan d’Investissement Communal est la mise en œuvre d’un mécanisme de subsides régionaux en matière de travaux. Les travaux repris dans le PIC concernent principalement  l’amélioration et l’égouttage de voirie mais d’autres investissements peuvent être également éligibles : bâtiments communaux, certains travaux d’éclairage public….
Le PIC est une subvention accordée aux communes pour des investissements d’intérêt public sous forme d’enveloppe. Le montant est en fonction du km de voirie, du nombre d’habitants,… Ce Fond couvre la durée d’une législature communale scindée en deux programmations pluriannuelles distinctes de trois ans (un PIC 2019-2021 et un PIC 2022-2024). Le taux d’intervention de la Région Wallonne s’élève à 60 % du montant des travaux subsidiés.

Le Plan d’Investissement Communal (PIC) 2019-2021 prévoit des travaux d’égouttage et de réfection des rues de l’Industrie, de la Paix et de Biber pour un montant total des travaux estimés à 1.602.758,78 €
Respectivement 534.486,28 € de parts communales, 441.462,00 € d’intervention SPGE et 626.810,50 € de parts régionales sont prévues pour exécuter l’ensemble des travaux du PIC.

Rue de l’Industrie

Les travaux de réfection consistent à remplacer le revêtement complet de la voirie et la réalisation d’aménagements spécifiques (passages piétons, surbaissements, renforcement du trottoir,…) ainsi que des travaux ponctuels d’égouttage.
La circulation se fera dans les deux sens de la voirie et un trottoir un peu plus étroit mais davantage sécurisé car non partagé avec les voitures, est prévu.

Rue de la Paix

Les travaux comprennent le remplacement de l’ancienne canalisation d’égout en grès, le renouvellement des raccordements particuliers et la rénovation complète de la voirie avec la pose de nouveaux éléments linéaires, la réalisation de nouveaux trottoirs et de zones parking.

Rue de Biber

Les travaux d’égouttage consistent à effectuer un chemisage structurant sur l’une des deux canalisations existantes. Il s’agit d’une technique permettant de rénover un tuyau à l’aide d’une « chaussette » imprégnée d’une résine d’époxyde qui prend la forme de la conduite. La chaussette peut être ainsi déroulée à l’intérieur de la conduite par pression de l’air. Elle durcit ensuite et forme un nouveau conduit sans joint et autoportant à l’intérieur de l’ancienne conduite. Le grand avantage qu’offre cette technique est qu’elle ne nécessite pas de travaux de percement en surface et n’endommage dès lors ni la voirie, ni les trottoirs existants.

Une sélection d’aménagements pour chaque projet a été établie en collaboration avec un bureau d’études. Afin de communiquer sur les projets et de permettre aux citoyens de donner leur avis, une réunion d’information et de consultation citoyenne des quartiers concernés sera planifiée.
« Par le biais de la consultation citoyenne, on cherche à ce que les aménagements proposés répondent au mieux aux besoins des habitants », nous explique Karine.
>>> La consultation citoyenne est un processus de communication bilatéral visant à recueillir l’avis de la population sur un projet, ce qui suppose à la fois une information sur le projet et un recueil de réactions à son sujet. Les autorités locales gardent le pouvoir de décision et se donnent la liberté de prendre en compte les éléments qu’elles jugent pertinents.

Rue Ponthière

Il aura fallu moins de trois mois pour que l’entreprise Cop & Portier réalise les travaux de voirie permettant la transformation de ce chemin de terre (200 m) peu praticable en une route afin de favoriser l’accès au centre de formation pratique des agents de service et d’urgence.

L’enveloppe budgétaire de ce projet permet à la Commune de prévoir également un nouvel éclairage public avec ampoules LED. Ces travaux seront programmés prochainement en vue de sécuriser cette partie de voirie.

Chantier des Mirlondaines

La salle communale des Mirlondaines était un des bâtiments les moins performants suivant le cadastre énergétique communal et présentait de nombreux défauts au niveau de son isolation.
En outre, cette salle nécessitait d’indispensables travaux de sécurité (installation de toilettes PMR,…). C’est la raison pour laquelle un projet de rénovation a vu le jour.
Pour rappel, la firme FHW Architectes avait été désignée auteur de projet par le Collège Communal. Suite à l’avis du SRI, le permis d’urbanisme avait été modifié et enfin octroyé en mars 2018.
Dans le cadre de l’isolation et de la sécurisation du bâtiment, un marché public divisé en 3 lots, a été attribué à 341.321,76 € tvac.

Les travaux de toitures sont maintenant terminés et les châssis sont programmés à la fin du mois d’octobre 2020. Nous espérons pouvoir isoler la façade cette année avec la pose d’un crépi sur isolant, si la météo est clémente. L’année prochaine sera consacrée aux parachèvements intérieurs et aux techniques spéciales avant la réouverture de ce site tant apprécié, le plus rapidement possible.

Rénovation de l’orgue de Flône

Dans le cadre de la restauration historique de l’orgue de l’Eglise Saint-Mathieu à Flône, un marché a été passé avec la Manufacture d'orgues Thomas SPRL pour un montant de 599.888,00 € htva ou 725.864,24 € (tvac 21%).

Cette dépense est subsidiée à 95% par l’AWAP (Agence Wallonne du Patrimoine) et à raison de 5% par la Province de Liège. Cette restauration durera encore deux ans, le temps nécessaire en vue de réhabiliter cet orgue tant au niveau musical que patrimonial.

Ecole d'Ombret

Des travaux d’égouttage sont en cours en vue de placer une nouvelle station d’épuration (26-30 EH) qui desservira l’école et la salle « Grandfils ». Les raccordements concernant l’égouttage de la future extension de l’école sont également terminés. Nous attendons actuellement le feu vert de l’urbanisme avant de lancer les travaux d’extension de l’école.

En attendant, le placement de pavillons modulaires provisoires est envisagé sur le parking afin de répondre à la capacité d’accueil en augmentation. Les travaux devraient être terminés pour la prochaine rentrée scolaire 2021-2022.

Ecole de Jehay

La construction d’une extension à l’école communale de Jehay et l’aménagement d’une aire de stationnement sont prévus et inscrits au budget extraordinaire 2020.
Ce projet a dû faire l’objet d’une révision afin d’être conforme à la législation européenne qui impose de diviser le projet en plusieurs lots. L’auteur de projet a donc été mandaté pour modifier intégralement le dossier en janvier dernier.
Le dossier complet pour le lancement du marché public a été approuvé au Conseil communal du 7 juillet 2020. Le parking quant à lui sera lancé en octobre 2020.
Le dossier est actuellement au service de la Fédération Wallonie Bruxelles, pour approbation avant d’être lancé en procédure ouverte. En attendant, la priorité a été accordée à la mobilité. Un empierrement provisoire a été réalisé à l’endroit où  la future extension et l’aire de stationnement. Les parents d’élèves pourront dorénavant se parquer et déposer leur enfant en toute sécurité.

La date de démarrage des travaux est prévue en mars 2021. Ce marché (estimé à 1.520.847,65 € hors TVA ou 1.612.098,51 € TVAC), bénéficie d’un subside du Fond des Infrastructures Scolaires Subventionnées équivalent à 60% des travaux.

Acquisition chargeur télescopique

Dans le cadre de l’acquisition d’un chargeur télescopique, un marché a été passé pour un montant 74.657,00 € TVAC, permettant au service Travaux de disposer d’un outil manœuvrable par plusieurs utilisateurs pour tous les travaux en hauteur (guirlandes de Noël,…) afin d'améliorer les conditions de travail du service.
Précisons qu’actuellement, ce dernier dispose d’un tractopelle. Cet achat permet d’obtenir à la fois, un gain de temps dans l’organisation du travail des ouvriers mais aussi un gain financier (plus de location d’appareil à effectuer).

‘‘Des projets à venir’’

Extension bâtiment Commune & CPAS

La faisabilité d’un nouveau bâtiment pour le CPAS sous la forme d’une extension de la Maison communale afin de faciliter les synergies entre nos deux entités a été envisagée par le Collège communal de juillet dernier. Il est prévu également que cette extension intègre la Maison de police et certains services communaux.
C’est le service Travaux qui effectuerait le suivi de chantier afin de réaliser des économies d’échelles, en collaboration avec un bureau d’étude. Ce dernier se chargerait d’élaborer le projet par phase, permettant à tout moment d’arrêter ou de continuer en fonction des priorités, du budget ou d’autres implications à venir.
Échéances : lancement du projet fin 2021
Budget : 1.500.000,00 €

Skate-park

Un skate-park va être aménagé sur le site de la Tour romane (entre celle-ci et la cour de l’école des Tilleuls).

L’aménagement d’un skatepark implique une approche qui dépasse le simple cadre de l’équipement sportif en prenant en compte à chaque projet des réflexions architecturales, urbaines et paysagères. L’objectif étant d’insérer le skate-park dans son contexte et d’intégrer harmonieusement les formes construites dans leur environnement d’où le choix pour ce site facilement accessible aux jeunes (transports publics, vélo, roller, …) mais également un peu isolé pour éviter les soucis de voisinage et proche d’une cour d’école.

Le permis a été octroyé en 2019. Estimé à 61.236,35 € TVAC, ce projet bénéficie de de subsides d’Infrasport à hauteur de 75%. Le skate-park sera de difficulté moyenne, permettant aux jeunes de profiter de ce nouvel espace.
Échéances : 2021.