Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Plan d'urgence / Que faire en cas d'accident nucléaire ? / Distribution de comprimés d'iode
Actions sur le document

Distribution de comprimés d'iode

Le risque d’un accident nucléaire est minime mais pas inexistant. Les autorités et les exploitants des sites nucléaires travaillent chaque jour à une situation sûre, à la fois par le suivi des prescriptions de sécurité mais également en rédigeant des procédures d’urgence.
La dernière campagne de distribution de comprimés d’iode a eu lieu au printemps 2011. A cette occasion, les riverains se sont rendus auprès de leur pharmacie afin de se procurer gratuitement des comprimés d’iode stable
Si vous êtes un nouvel habitant de la commune, sachez qu’il existe une procédure pour recevoir vos pastilles d’iode. Vous trouverez tous les détails et le formulaire sur www.risquenucleaire.be.

Procédure à suivre :
Rendez-vous dans une pharmacie située de préférence dans la même zone postale que votre domicile.
Munissez-vous des cartes d’identité de tous les membres de votre ménage.
Votre pharmacien vous remettra alors une boîte de comprimés par 4 personnes.

Utilité des comprimés d'iode
Lors d’un incident nucléaire grave, un rejet radioactif peut se produire. De l'iode radioactif peut également s'échapper.  En cas d'exposition, la glande thyroïde absorbera l'iode. La prise de comprimés fait en sorte que la glande thyroïde s'imprègne d'iode stable (non-radioactif). Par conséquent, la glande thyroïde ne peut plus absorber d'iode radioactif. La prise d'iode stable est surtout indispensable parmi la jeune population. Pour protéger l'enfant in utero, ceci est également valable pour les femmes enceintes.
Les comprimés d'iode ne protègent que contre l'iode radioactif. En cas de rejets nucléaires, d'autres substances peuvent également être libérées. C'est la raison pour laquelle vous devez suivre les recommandations des autorités.  Souvent, le fait de se mettre à l'abri constitue une bonne manière de se protéger.

Pour toute information complémentaire, le responsable de la Communication de crise, Didier Marchandise, est à votre disposition, rue de l’Industrie n° 67 au 085/316 615 ou par e-mail : ZGlkaWVyLm1hcmNoYW5kaXNlQGFtYXkuYmU=.