Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Citoyenneté / Conseil Consultatif de la Personne Handicapée

Conseil Consultatif de la Personne Handicapée

Donner à la personne en situation de handicap sa place dans la société en prenant des mesures concrètes pour répondre aux attentes de ces personnes dans les domaines de la vie quotidienne : information, mobilité et transport, accès aux lieux publics, emploi, logement, éducation, culture, sports, loisirs,… c’est l’objectif que notre commune s’est fixé en créant un Conseil Consultatif Communal de la Personne Handicapée. Quelles sont ses missions, les mesures pratiques à mettre en place et comment les définir ? Qu’en pensent les personnes en situation de handicap ?

A quoi sert un CCCPH ?

Dans un premier temps, celui-ci vise à relayer les demandes de toutes les personnes handicapées auprès des autorités politiques communales.

Il s’agit aussi d’assurer la participation des personnes handicapées et de leurs associations à l’élaboration des mesures qui les concernent ainsi que, notamment, de veiller à améliorer leur accessibilité aux espaces et bâtiments publics.

Enfin, ce CCCPH est aussi un moyen de sensibiliser le citoyen à la problématique de la personne en situation de handicap pour pouvoir considérer cette dernière comme un acteur à part entière au sein de notre commune.

Que dit la Loi ?

Dans le respect du principe de l’autonomie communale, il appartient aux acteurs locaux d’intégrer les besoins des personnes handicapées dans les politiques communales, et d’élaborer des plans d’action relatifs au handicap en collaboration avec les représentants de ces personnes.

Pour ce faire, et en application de l’article 120bis de la nouvelle loi communale, il vous est loisible d’instaurer un conseil consultatif des personnes handicapées au niveau communal.

Cadre de référence

Responsabilités

Le Conseil consultatif communal de la personne handicapée est chargé:

  • de fournir aux personnes ayant un handicap des occasions d’exprimer leur opinion et leurs préoccupations par la voie d’organisations responsables de leur gouvernance et de leur représentativité;
  • de guider le conseil communal, pour les questions relatives aux politiques, aux pratiques et aux programmes de la commune qui touchent les personnes ayant un handicap;
  • d’assurer la défense des intérêts des personnes ayant un handicap;
  • de tenir le conseil communal au courant de l’efficacité des politiques et des pratiques de la commune qui concernent les personnes ayant un handicap;
  • de suivre l’évolution des processus d’élaboration et de mise en œuvre de règlements communaux ou autres qui ont une incidence sur la vie des personnes ayant un handicap (stationnement, mobilité, accessibilité, rampes d’accès, obstruction des trottoirs, signalisation des chantiers, etc.) et, au besoin, de conseiller le personnel de la Commune et les membres du Conseil à ce sujet;
  • de soulever des questions et de faire des recommandations relatives aux politiques et aux programmes qui font la promotion de l’égalité d’accès aux services communaux pour les personnes ayant un handicap dans les domaines de la fourniture de biens et de services, du logement, de l’emploi, de l’adhésion à des comités et de la participation aux activités de la commune;
  • de coordonner la diffusion, auprès des personnes handicapées et du public en général, de renseignements sur les décisions du Conseil consultatif et de la commune qui les concernent;
  • de consulter la population ainsi que divers groupes et organismes afin de déterminer quelles sont les questions d’actualité et de faire part de celles-ci au conseil communal et à l’administration communale;
  • de sensibiliser la population communale et le secteur public aux questions qui ont une incidence sur la vie des personnes ayant un handicap.

Organisation

Le Conseil Consultatif Communal de la Personne Handicapée est formé d’un total de minimum 10 à maximum 15 personnes domiciliées dans la commune, dont des personnes en situation de handicap, 1 membre exerçant son activité professionnelle principale dans un service ayant pour bénéficiaires des personnes ayant un handicap ainsi que des personnes ressources issues des services communaux et 2 agents de liaison issus du Conseil communal.

Toutes les nominations au Conseil consultatif communal de la personne handicapée doivent être approuvées par le conseil communal.

Service responsable/Rapport hiérarchique

Le CCCPH relève de l’échevinat des PMR & des Affaires sociales et doit rendre des comptes au Conseil communal.

Ressources

Chaque année, le Conseil Consultatif de la Personne Handicapée doit présenter au Conseil communal, un rapport sur son plan d’action pour l’année suivante, dans lequel sont définis ses besoins en matière de ressources pour chacun des volets de son plan d’action.

Objectif de ce Conseil

A l’échelle communale, il s’agit d’intégrer les besoins des personnes handicapées dans les politiques urbaines. Renforcer ou instaurer des mécanismes réguliers de concertation et de dialogue permettant aux personnes handicapées, par le canal de leurs organisations représentatives, de contribuer à la planification, à la mise en œuvre, au suivi, à l’évaluation de chaque action du champ politique et social visant l’égalité et l’inclusion.

Pour développer quels projets ?

Concrètement, dans un premier temps, nous aimerions régler les problèmes d’accessibilité aux bâtiments publics. Nous proposons de faire appel à une association gouvernementale (e.access) qui octroie un label dans ce sens. En fonction du handicap (sensoriel, physique,…), le degré d’accessibilité varie. Il s’agit de débloquer des fonds pour faire un état des lieux et fixer les priorités.

Nous avons aussi l’intention de dresser un cadastre des places PMR afin de les mettre aux normes (dimensions) dans les 5 villages qui composent notre commune. La visibilité est essentielle.

La sensibilisation joue également un rôle majeur. C’est pourquoi, une rubrique intitulée PIST’H verra le jour au sein de l’Infor’Ama. L’idée est d’informer les personnes en situation de handicap ainsi que leur entourage sur différents sujets les concernant comme par exemple : Savez-vous pourquoi une place de parking doit mesurer 3m50 ? Quel est le rôle de l’AVIQ ?

80% des handicaps arrivent en cours de vie. Il faut une personne de contact pour les aider et les orienter vers les services d’aides compétents.

Le Plan de Cohésion Social à votre service !

Dans notre commune, il existe un Handicontact géré par le service PCS. C’est un gage de sérieux dans une commune lorsque l’on rémunère quelqu’un pour s’occuper des personnes handicapées. Dans une Administration, il s’agit de la personne ressource qui oriente et guide les gens dans leurs démarches ou dans leurs recherches de documents. Cette personne est formée à l’accueil des personnes handicapées. Elle est donc un relais auprès des collègues.

Les Affaires sociales à votre service !

Si vous souhaitez introduire une demande d’allocation, obtenir une carte de stationnement ou encore obtenir une reconnaissance de votre handicap, vous devez le faire via le site web du Service Public Fédéral de la Sécurité Sociale (anciennement dénommé Vierge noire). Plus aucun format papier n’est accepté.

Si cela vous concerne, sachez que plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Nous vous invitons à vous présenter au service des Affaires sociales de l’Administration communale (3e étage) du lundi au vendredi de 9h à 12h. Nos conseillères vous guideront.
  • Vous pouvez également vous rendre auprès du service social de votre mutuelle.
  • Enfin, si vous disposez d’un ordinateur et d’un lecteur de carte d’identité, il vous suffit d’introduire votre demande de dossier sur www.handicap.fgov.be puis cliquer sur My Handicap. Pour ce faire, vous devez être en possession de votre carte d’identité et connaître votre code Pin.

Plus d’infos ? Contactez le service des Affaires sociales au 085/830 820-821.